Santé

Campagne des opérations LIV et de pulvérisation des gites larvaires.

Nouakchott,  11/11/2019
Démarrage lundi matin, au Centre Hospitalier National (CHN) à Nouakchott, d'une campagne des Opérations LIV (Lutte Intégrée contre les Vecteurs) et de pulvérisation des gîtes larvaires dans les structures sanitaires (hôpitaux, centres et points) au niveau des trois Wilayas de Nouakchott qui bénéficient à 63 établissements de santé un mois durant.

Organisée par la direction de la sécurité et d’hygiène publique, au sein du ministère de la Santé en coopération avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la campagne vise à combattre les maladies contagieuses à travers l’adoption de mesures préventives ciblant les vecteurs pathogènes, sources de la malaria, dans les lieux de reproduction.

A cette occasion, le directeur général de la Régulation, de l’Organisation et de la Qualité des Soins, au ministère de la Santé, Dr Aly Ould Cheibany, a affirmé dans une allocution que la Mauritanie a connu ces dernières années une vague de maladies jusque-là inconnues, notamment la dengue, devenue endogène au niveau de certaines villes du pays.

Ce qui nécessite de notre part une politique ferme et systématique en vue d’éradiquer tous les vecteurs pathogènes et leurs foyers de reproduction (flaques d’eau stagnante, marais), qui sont propices à leur prolifération.

Il a souligné à cet égard que cette campagne de pulvérisation est une composante d’un plan méthodique de lutte contre les vecteurs de maladies, volet de la stratégie nationale du département de la santé, en exécution des orientations du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Dr Aly Ould Cheibany a indiqué que l’opération, effectuée en coopération avec les partenaires, ne manquera pas d’avoir des effets tangibles sur la santé publique.

Dr Nacerdine Ould Zeidoune, représentant par intérim de l’OMS en Mauritanie, a souligné que le gouvernement mauritanien a entamé, avec l’appui de l’OMS, l’exécution de la stratégie de lutte contre les maladies contagieuses, à travers des mesures préventives visant les parasites.

Il a ajouté que la campagne effectuée par le département de la santé, en coopération avec l’OMS, est nécessaire pour venir à bout des foyers de la malaria, assurant de l’appui de cette agence onusienne au gouvernement mauritanien. Prennent part à cette campagne l’Office National d’Assainissement et l’Office National de Lutte Antiacridienne.

La cérémonie de lancement de la campagne s’est déroulée en présence du directeur du CHN, du directeur financier, du directeur de la santé et de la directrice de la sécurité et de l’hygiène publique.
Dernière modification : 11/11/2019 15:26:27