Activités gouvernementales

Clôture d’un atelier de formation de 54 jeunes enquêteurs

Nouakchott,  18/10/2019
Les travaux d’un atelier de formation de 54 jeunes enquêteurs pour le « projet promotion de l’emploi des jeunes en milieu urbain » ont été clôturés jeudi à Nouakchott.

A cette occasion, le secrétaire général du ministère de l’emploi, de la jeunesse et des sports, M. Mohamed Ould Vall Ould Abdi, a souligné que cette formation revêt une très grande importance en ce moment où le département redouble d’efforts pour créer les conditions les plus appropriées pour l’emploi des jeunes, notamment en milieu urbain.

Il a ajouté que l’emploi des jeunes constitue est au premier rang des préoccupations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, affirmant que le département a pris en ensemble de mesures visant à accélérer le rythme de l’absorption des demandeurs de travail et la création d’opportunités d’emplois.

Il a indiqué que durant les jours passés, il a été procédé au lancement sous la supervision du ministre d’une vaste campagne de prospection d’opportunités d’emplois, précisant qu’elle va permettre au département de recenser toutes les opportunités existantes au niveau des deux secteurs public et privé pour répondre aux besoins futurs des entreprises en main d’œuvre.

Il a enfin loué la coopération fructueuse existant entre le ministère et ses partenaires, en particulier le Royaume d’Espagne qui contribue à l’appui financier et technique de ces ateliers.

Pour sa part, le Directeur général de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (ANAPEJ), Dr Beytallah Ould Ahmed Lassouad, a expliqué que cet atelier est l’aboutissement un long processus de travail qui a commencé avec l’annonce d'un atelier en passant par une opération transparente de sélection des candidats à laquelle ont pris part un bureau d’expertise international et les représentants des associations des diplômés demandeurs d’emplois.

De son côté, SEM Jose Ignacio Acuado, ambassadeur du Royaume d’Espagne en Mauritanie, a rappelé que les 54 jeunes enquêteurs qui ont reçu des attestations à l’issue de cette formation ont été sélectionnés parmi environ 1200 candidats.

Il a, en outre, félicité l’ANAPEJ et le BIT pour le travail rigoureux effectué dans le processus de sélection de ces candidats.

La cérémonie de clôture de l’atelier s’est déroulée en présence du secrétaire général de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Mauritanie et de cadres du ministère de l’emploi, de la jeunesse et des sports.

Dernière modification : 18/10/2019 18:22:57