Activités gouvernementales

Le Premier ministre s’entretient avec une mission du Fonds Monétaire International

Nouakchott,  09/10/2019
Le Premier ministre, M. Ismaïl Ould Bedde Ould Cheikh Sidiya, s’est entretenu, mercredi à Nouakchott, avec
une mission du Fonds Monétaire International (FMI) conduite par M.Eric Mottu, chef de mission pour la Mauritanie au FMI.
La rencontre a porté sur les relations de coopération existant entre la Mauritanie et le FMI et les moyens susceptibles de les développer.

A sa sortie d’audience, le chef de la mission du FMI a fait la déclaration suivante à l’AMI :
« J’ai eu des entretiens très constructifs avec le Premier ministre,les membres du Gouvernement et la Banque Centrale de Mauritanie.

Nous avons conclu la 4eme revue du programme soutenu par le FMI.

Les politiques économiques et les réformes commencent à porter leurs fruits. La croissance pourrait atteindre près de 7% cette année, grâce à une bonne reprise des secteurs miniers et une forte activité de l’ensemble de l’économie, qui commence à se diversifier.
Cependant, le ralentissement de la conjoncture internationale, généralisé dans toutes les régions du monde, pose des risques élevés pour un pays exportateurs de matières premières comme la Mauritanie.

Nous avons discuté de la stratégie des autorités mauritanienne qui repose sur trois piliers :
Premièrement, continuer les politiques budgétaire et monétaire maîtrisées et prudentes afin de maintenir les grands équilibres macro-économiques et la viabilité de la dette.

Deuxièmement, utiliser les marges budgétaires pour augmenter les dépenses sociales, en particulier les dépenses d’éducation et de santé, afin de répondre aux besoins de la population, soutenir une croissance forte et inclusive, et créer des emplois. Nous avons discuté de la loi des finances pour 2020 qui poursuivra ces objectifs
tout en présentant un budget de l’état équilibré.

Troisièmement, continuer les réformes, notamment améliorer la collecte des impôts et des douanes, rendre les processus budgétaires plus efficients, activer la politique monétaire, renforcer les normes prudentielles pour les banques, garantir un environnement des affaires favorable au développement du secteur privé, et renforcer la bonne
gouvernance et la lutte contre la corruption.

Le FMI continuera de soutenir le programme de réformes des autorités».

L’audience s’est déroulée en présence de M. Abdel Aziz Ould Dahi, gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie,Mme Vatimetou Mint Dahhy,directrice de cabinet du Premier ministre et de M. Sidi Ould Mohamed Abdallahi, chargé de mission au Premier ministère.
Dernière modification : 09/10/2019 15:17:56