Activités parlementaires

Ouverture de la 1ère session parlementaire ordinaire 2019 – 2020

Nouakchott,  01/10/2019
La première session parlementaire ordinaire 2019 – 2020 a été ouverte mardi après- midi à l’Assemblée nationale à Nouakchott sous la présidence du député Cheikh Ould Baya, son président, en présence de plusieurs membres du gouvernement ainsi que des députés de cette chambre.

Après la lecture de versets du Saint Coran et l'exécution de l'hymne national, l'ouverture de la session a été marquée par la lecture de la ''Fatiha à la mémoire de Feu Sidaty Ould Abba, Feu Mohamed Vall Ould Lekoueiry ainsi que des disparus lors des dernières inondations qui ont frappé certaines régions du pays.
Ensuite, le Président de l’Assemblée a prononcé un discours dans lequel il a indiqué que la première session ordinaire parlementaire représente, au cours de chaque année, une occasion conférée par la Constitution, pour le déploiement d’activités parlementaires qui constituent en réalité des étapes importantes pour l’interaction entre le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif.

Voici le texte intégral de ce discours :

« Messieurs les ministres ;

Messieurs les députés ;

Mesdames, Messieurs ;

Nous voilà de nouveau réunis sous la coupole du parlement pour assumer la responsabilité dont nous sommes investis en tant que représentants du peuple pour continuer à exercer deux missions essentielles dont nous sommes chargés : voter les lois et contrôler l’action du gouvernement.

Vous conviendrez avec moi, collègues députés, que la première session ordinaire parlementaire représente, au cours de chaque année, une occasion conférée par la Constitution, pour le déploiement d’activités parlementaires qui constituent en réalité des étapes importantes pour l’interaction entre le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif.

Au cours de cette session, le projet de loi des finances est soumis à la discussion des députés pour être étudié et rectifié éventuellement avant d’être voté par le Parlement. Il est couramment admis que le projet de loi des finances est considéré comme la concrétisation effective du programme du gouvernement au cours d’une année donnée.

Le Premier ministre présente également lors de cette session un rapport sur les activités du gouvernement au cours de l’année écoulée et expose les grandes lignes du programme gouvernemental pour l’année suivante.

Ce rapport est soumis à la discussion, ce qui permet à l’exécutif d’enregistrer les observations et points de vue des honorables députés ainsi que leurs appréciations des politiques publiques tout en prenant connaissance des préoccupations et aspirations de leurs électeurs. Il est également attendu, au cours de la présente session que nous respections, pour la première fois dans l’histoire du Parlement mauritanien la date fixée par la Constitution pour l’examen et le vote du projet de loi de règlement étant entendu qu’il s’agit là d’un résultat considérable qui vient couronner les efforts déployés ces dernières années par le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif.

Collègues députés ;

Cette intense activité ne nous empêchera pas pour autant de mener à bien notre mission législative traditionnelle et de contrôle qui a trait aux divers aspects de la vie quotidienne du citoyen, ni d’exercer nos responsabilités dans le domaine de la diplomatie parlementaire qui, nous l’espérons, reflètera une bonne image de notre pays à travers le monde et représentera un levier important pour jeter les ponts d’une coopération fructueuse avec les différents pays.

Aussi, ce rythme de travail me conduit à vous inviter à œuvrer ensemble pour que notre chambre réponde au mieux aux attentes du citoyen à travers une présence assidue aux travaux des commissions et des séances plénières tout en veillant au respect des textes et procédures dans une atmosphère de collaboration, de responsabilité et de discipline.

A cet effet, je vous réaffirme la volonté du bureau et de l’administration de l’Assemblée de s’atteler à vous aider à accomplir votre immense et noble mission et à améliorer l’environnement du travail en tirant profit des opportunités offertes par la technologie moderne pour simplifier, développer et relever le niveau de l’action parlementaire.

Tout en vous souhaitant plein succès dans vos travaux, je déclare ouverte la première session parlementaire ordinaire 2019 – 2020 en application de l’article 52, nouveau de la Constitution et de l’article 54 du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale.

Je vous remercie ».
Dernière modification : 01/10/2019 19:04:36