Environnement & Météo

Organisation d'un atelier de concertation sur l'alerte précoce à la pollution aux micro-contaminants en milieu marin et côtier en Mauritanie

Nouakchott,  01/10/2019
Les travaux d'un atelier de concertation sur l'alerte précoce à la pollution aux micro-contaminants en milieu marin et côtier en Mauritanie ont débuté mardi à Nouakchott. Cette rencontre est organisée par le ministère de l'environnement et du développement durable en collaboration avec l'Agence allemande de coopération technique internationale (GIZ).

L'atelier qui dure une seule journée et à laquelle participent des acteurs de l'espace maritime et côtier s'inscrit dans le cadre de la série de rencontres de concertation lancées par le ministère de l'environnement et du développement durable , en collaboration avec ses collaborateurs techniques et financiers pour une gestion rigoureuse de ce domaine qui est exposé à diverses activités.

Ces rencontres sont de nature à traiter les problèmes posés à l'environnement et à ses différents systèmes ainsi qu'à la biodiversité marine et côtière dans le but de trouver des solutions fiables pour leur préservation de manière durable.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le secrétaire général du ministère de l'environnement et du développement durable, M. Mady Ould Taleb, a indiqué que l'accélération de l'exploitation des ressources côtières et maritimes au cours des dernières années nous met tous (pouvoirs publics, experts académiques, secteur privé, société civile et partenaires au développement) devant des défis environnementaux importants qui menacent ce domaine vital, du fait de l'intensification des activités de pêche, de transport maritime, d'exploration et d'exploitation pétrolière et gazière avec tout ce qui les accompagne comme urbanisation au niveau de la côte et qui influe sur le changement climatique et partant sur les systèmes environnementaux et les ressources qu'ils renferment.

Il a ajouté que la Mauritanie, en prévision de ces évolutions et de ces problématiques, s'est dotée de nombreux outils stratégiques, juridiques et techniques comme la stratégie nationale d'environnement et de développement durable, la stratégie de développement du secteur des pêches et de l'économie maritime, le plan d'orientation d'aménagement de du littoral mauritanien, en plus de nos institutions scientifiques qui travaillent en partenariat avec des instituts de recherche étrangers pour l'obtention d'informations appréciables sur le milieu marins et côtier.

Le secrétaire général a en outre insisté sur la nécessité de prendre un certain nombre de mesures concernant l'alerte précoce dans ces conditions en associant toutes les parties concernées, tout en prenant en compte les prérogatives et les capacités de chaque partie, et ce dans le cadre de la complémentarité avec ce qui a été déjà réalisé au niveau national dans le domaine de l'alerte précoce, notamment en ce qui concerne la santé humaine et animale, la sécurité alimentaire et tout ce qui est en rapport avec les ressources naturelles.

Pour sa part, le coordinateur du programme de gestion commune des ressources maritimes et terrestres au sein de l'Agence de coopération technique allemande, M. Herman Van Pawel, a indiqué que cet atelier est considéré comme un grand succès, étant donné l'opportunité qu'il offre pour le partage des perspectives et des comportements dans le domaine de la gestion environnementale, soulignant que ce partage est important car devant permettre de parvenir à une plateforme orientée pour l'appui des politiques publiques de gestion du milieu marin.
Dernière modification : 01/10/2019 17:01:54