Activités gouvernementales

Rencontres préparatoires de concertation Public/Privé

Nouakchott,  23/09/2019
La deuxième phase préparatoire des journées de concertation des secteurs public/privé, qui seront organisées par l’Union nationale du Patronat mauritanien (UNPM) les 29 et 30 octobre prochain, a été marquée par une rencontre, dans les locaux de l’UNPM, qui a regroupé le ministre du Commerce et du Tourisme, M. Sid’Ahmed Ould Mouhamedou, le ministre des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel, M. Dah Ould Sidi Ould Amar Taleb et le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et de l’Industrie, chargé de la Promotion de l’Investissement et du Développement industriel, M. Hbib Ould Ham, avec les fédérations du commerce, du tourisme, des boulangeries et des pâtisseries.

La rencontre a été l’occasion pour le ministre du Commerce et du Tourisme de présenter la stratégie de son département et ses programmes pour l’avenir.

De son côté, le ministre des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel a exprimé la disponibilité entière à accompagner l’UNPM dans ses différentes actions visant le développement du secteur privé et l’économie nationale de façon générale.

Pour sa part, et le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et de l’Industrie, chargé de la Promotion de l’Investissement et du Développement industriel, a souligné l’intérêt du secteur privé et son rôle moteur de l’économie national et de vecteur de développement global du pays, précisant que l’État inscrit son action dans une dynamique de création d’un environnement incitatif favorable à l’investissement et de mise en œuvre de toutes les facilités propres à encourager les acteurs économiques privés.

Le président de l’UNPM, M. Mohamed Zein El Abidine Ould Cheikh Ahmed, a affirmé que son institution est disposée à contribuer au développement économique et quelle se veut un partenaire fiable et un acteur efficace dans ce sens.

Il a appelé au développement des industries de transformation qui sont par nature créatrices d’emplois, de valeur ajoutée et grandes contributrices dans la formation du produit national brut, tout en mettant l’accent sur la nécessité de profiter de la position géographique du pays qui a une façade avec l’Afrique, le monde arabe et une proximité avec l’Europe et l’Amérique, d’une part, et d’exploiter les avantages comparatifs qu’offre l’économie nationale pour mieux consolider le positionnement du pays et l’intégrer davantage dans les espaces d’échanges internationaux.

Les représentants des fédérations du commerce, du tourisme, des boulangeries et des pâtisseries ont exposé la situation de leurs secteurs respectifs et fait part des difficultés auxquelles ils font face.
Dernière modification : 14/10/2019 09:42:02