Environnement & Météo

Ouverture d'une session de formation sur la gestion environnementale des infrastructures et des activités environnementales

Nouakchott,  10/09/2019
Les travaux d'une session de formation sur le plaidoyer en ce qui concerne la gestion environnementale des infrastructures et des activités environnementales, gazières et pétrolières en Mauritanie pour protéger le milieu maritime, le littoral et les zones humides ont débuté mardi à Nouakchott au profit des députés de l'Assemblée Nationale et d'un certain nombre de représentants d' organisations de la société civile.

Organisée par le ministère de l'environnement et du développement durable, en collaboration avec l'Assemblée Nationale, la rencontre vise à permettre à des députés et des leaders de la société civile d'acquérir les principes et les techniques de plaidoyer sur les gages de mise en place des infrastructures côtières et l'accélération des activités gazières et pétrolières en matière d'extraction, de prospection et d'exploitation minière et pétrolière.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, M. Hamadi Ould Sid'Elemine Ould Tebari, vice-président de l'Assemblée Nationale, a indiqué que la situation actuelle du littoral mauritanien et ce que connait cet espace comme activités pourrait conduire à un déséquilibre du système environnemental et de la biodiversité côtière, précisant qu'une telle situation impose à tous (pouvoirs publics, élus et société civile) de réfléchir sérieusement sur l'action devant être menée pour protéger cet environnement vulnérable qui dispose de riches potentialités en matière de développement.

Il a appelé les participants à tirer profit des exposés qui seront présentés par des experts internationaux spécialisés en la matière en vue d'acquérir les informations leur permettant de participer efficacement à la sensibilisation et à la mobilisation en vue de la préservation de l'environnement maritime et côtier.

De son côté, Dr Aboubekrine Emanetoullah, chargé de mission au ministère de l'environnement et du développement durable, a indiqué que le littoral mauritanien connait des transformations accélérées du fait des activités de développement dont la construction d'infrastructures touristiques et urbaines, des activités d'exploitation minière, pétrolière et gazière et la construction de villes, de routes et d'infrastructures de stockage d'hydrocarbures et d'opération de prospection de pétrole et de gaz.

Il a en outre souligné que l'accélération de l'exploitation de ces ressources au cours des dernières années met tous devant des défis environnementaux menaçant cet espace qui renferme d'importantes potentialités de développement, ce qui exige, a-t-il dit, de mettre en place des politiques publiques fiables qui prennent en considération la nécessité d'un développement durable des ressources, précisant que les départements ministériels concernés ont déployé de grands efforts dans le domaine de l'orientation stratégique et la législation dans le but d'atteindre l'objectif de durabilité des activités menées en mer et sur le littoral.

Il s'est enfin félicité des efforts communs déployés par les autorités civiles et militaires pour lutter contre la pollution maritime, conformément au respect des engagements internationaux de la Mauritanie.

De son côté, Mme Meymouna Saleck, présidente de l'organisation "biodiversité environnementale et culturelle", a indiqué que le littoral mauritanien s'étend sur une superficie de 230 000 Km2 et que sa zone englobe de nombreuses superficies côtières et maritimes qui constituent des habitats marqués par un haut degré de diversité biologique d'une grande importance pour l'économie nationale.

Elle a ajouté que les deux parcs de Diawling et d'Arguin oeuvrent depuis des décennies, aux côtés des sites de la baie de l'Etoile pour préserver et développer le littoral, à ce moment précis où il connait une transformation rapide du fait de l'installation d'infrastructures portuaires, touristiques et urbaines.

Les participants suivront pendant 4 jours des exposés sur l'analyse de la problématique du plaidoyer dans le domaine de l'exploitation minière et pétrolière, la protection des zones humides, le système côtier, les répercussions des infrastructures sur la diversité biologique côtière et d'autres importants thèmes.
Dernière modification : 10/09/2019 16:34:20