Aioun,  24/08/2019
Le ministre du développement rural, M. Dy Ould Zein, a souligné la nécessité de la concertation entre les différents acteurs intervenant en milieu rural en vue de dynamiser sa performance dans l’économie nationale et de hisser le secteur agropastoral à travers l’amélioration génétique des espèces.

Il a ajouté au cours de la réunion qu’il a tenue, samedi dans la ville d’Aioun, avec les paysans et éleveurs de la wilaya du Hodh El Gharbi, que sa visite entre dans le cadre de la mise en œuvre des instructions de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, notamment en ce qui concerne la prise de contact avec les populations pour s’informer de leurs conditions de vie et de leurs problèmes en vue de leur trouver les solutions appropriées.

Le ministre a exposé à cette occasion le plan d’action en cours d’élaboration au niveau du secteur et ses programmes futurs, renouvelant dans le même temps la volonté du département d’accorder aux délégations régionales toutes les prérogatives afin qu’elles jouent pleinement le rôle qui leur échoit.

Il a en outre indiqué que compte tenu de l’importance de l’agriculture pluviale dans l’amélioration du niveau de vie des populations, il sera procédé à l’expérimentation de certaines cultures dans certains barrages avant qu’elles ne soient généralisées à tous les sites agricoles.

Il a également souligné qu’un appui sera apporté aux efforts des coopératives agropastorales dans le cadre du cahier de charges entre elles et l’Etat en vue d’assurer la rentabilité économique et la préservation des acquis.
Le ministre a affirmé que l’Etat va encourager les opportunités d’investissement dans les filières animales tout en privilégiant le professionnalisme chez les éleveurs et les agriculteurs dans un cadre juridique garantissant sérénité et sécurité aux deux parties.

Les interventions des agriculteurs et des éleveurs ont été axées sur la nécessité d’organiser les médicaments vétérinaires, d’améliorer les expertises des vétérinaires, d’activer le crédit destiné au secteur de l’élevage, de mettre à la disposition des paysans les outils et les semences traditionnelles à temps opportun.

Certains intervenant ont demandé la réalisation de forages dans des zones à forte densité pastorale afin d’éviter les difficiles périodes de transhumances.

Dans ses réponses aux interventions des participants, le ministre a indiqué que les instructions du Président de la République Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani exhortent à l’amélioration du niveau de vie du citoyen et que le gouvernement va veiller à mettre à la disposition des éleveurs et agriculteurs tous les moyens nécessaires dans un cadre transparent et équitable.

Le ministre a visité par la suite les locaux de la délégation régionale du développement rural dans la ville d’Aioun où il a écouté des explications techniques sur le programme de la délégation et sur les principaux problèmes qui lui sont posés.

Au cours de ces différentes activités, le ministre était accompagné par le wali du Hodh El Gharbi, M. Diallo Oumar Amadou et par les autorités administratives et sécuritaires de la wilaya
Dernière modification : 24/08/2019 19:23:08