Kiffa,  24/08/2019
Le ministre du Développement rural, M. Dy Ould Zein, a présidé, vendredi soir à Kiffa, une réunion des agriculteurs et des éleveurs dans la wilaya de l’Assaba, et ce dans le cadre de la tournée d’information qu’il effectue dans les wilayas agropastorales du pays.

Au cours de cette réunion, le ministre a insisté sur l’importance des richesses animales qui offrent de nombreuses opportunités d’emploi, soulignant que le secteur des richesses animales est le seul qui bénéficie d’un appui gratuit des ressources de l’Etat sans contrepartie, contrairement au reste des secteurs du développement.

Il a ajouté que le programme électoral du Président de la République, Son excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani axe sur l’amélioration des conditions de vie des populations, grâce à des programmes et des projets ayant un impact positif, notamment sur les couches les plus vulnérables.

Le ministre a noté que le secteur du Développement rural s’apprête à adopter une politique de nature à dynamiser l’agriculture sous pluies pour qu’elle occupe sa place d’antan, malgré l’exode des populations rurales vers les villes du fait du manque des moyens et de l’absence
des méthodes culturales modernes, soulignant que l’orientation générale de l’Etat est de rechercher une possibilité permettant de rendre disponibles des opportunités pour lancer de nouvelles expériences dans certains barrages pour les généraliser ensuite après leur succès.

Il a précisé que le département s’emploie actuellement à mettre en place un plan au service de l’œuvre du développement dans le sens le plus large permettant la création d’une valeur ajoutées au niveau des
dérivées animales et l’organisation des marchés des viandes rouges et blanches ainsi que grâce à la mise en place d’un partenariat entre l’Etat d’une part et les éleveurs et les agriculteurs d’autre part sur la base d’ un cahier des charge déterminé.

Le ministre a en outre insisté sur la nécessité de préserver les acquis réalisés, de protéger le grillage distribué dans les zones d’agriculture sous pluie et d’organiser des campagnes agricoles tout au long de l’année, soulignant que les plans en cours d’élaboration
sont marqués par l’objectivité et ont pour but d’aider les
populations, notamment en période de soudure.
Il s’est engagé, par ailleurs, à créer un mécanisme de suivi, d’évaluation et de concertation permettant de s’assurer de la fiabilité des plans et de leur réponse aux aspirations du Président de la République, en ce qui concerne l’application de son programme électoral.

Les interventions des participants à la réunion ont été centrés sur les questions relatives à l’agriculture irriguée et pluviale, à l’élevage, à la demande d’ouvrir des marchés de bétail dans les zones limitrophes du pays, à la création d’une caisse de crédit spéciale à l’élevage, à la réfection des barrages, aux moyens de commercialisation du surplus de la production agricole, à la mise en
place d’une politique permettant de tirer profit des richesses animales et à la création de magasins de stockage des produits maraîchers.

La réunion s’est déroulée en présence des autorités administratives et des élus locaux dans la wilaya.
Dernière modification : 24/08/2019 11:15:55