Nouadhibou,  21/08/2019
Le président de la commission nationale des droits de l’homme, M. Ahmed Salem Ould Bouhoubeini a passé en revue mardi à Nouadhibou, au cours de rencontres tenues avec les autorités dans la wilaya de Dakhlet Nouadhibou, les organisations de la société civile et les membres de l’association des Oumémas dans la capitale régionale, les missions et les compétences de sa commission qui est, a-t-il dit, un organe consultatif et constitutionnel indépendant chargé de présenter des conseils et des orientations au gouvernement et au parlement, sur leur demande ou sans demande, en vue de l’amélioration de la situation des droits de l’homme.

Dans toutes ses réunions avec le wali de Dakhlet Nouadhibou, M. Mohamed Ould Ahmed Salem Ould Mohamed Raré, le président de l’autorité de la zone franche de Nouadhibou, M. Ahmedou Tidjani Thiam et le maire de la commune de Nouadhibou, M. El Ghassem Ould Bellali, le président de la commission nationale des droits de l’homme a indiqué que sa visite dans la wilaya vise à sensibiliser la société civile et les acteurs économiques et sociaux sur l’importance des principes des droits de l’homme et la nécessité de contribuer à la propagation de la culture des droits de l’homme.

Il a ajouté que le gouvernement a ouvert la porte à la commission pour promouvoir la culture et les principes des droits de l’homme, soulignant que le respect de ces droits à travers l’égalité et la garantie des droits des citoyens est une condition essentielle pour le développement, la paix et la stabilité.
Dernière modification : 21/08/2019 11:04:38