Nouakchott ,  17/08/2019
L’Association des ingénieurs mauritaniens, en collaboration avec le Conseil supérieur de la jeunesse et la Banque Nationale Mauritanienne, a organisé, ce samedi à Nouakchott, la première édition du colloque du Club des ingénieurs mauritaniens, sous le thème « L’investissement dans le capital humain, facteur essentiel du développement durable ».

Le programme du colloque comporte une série d’exposés portant notamment sur le rôle de l’ingénieur et les moyens de capitalisation de son expertise dans les différents domaines pour garantir la fiabilité et l’efficience des actions de développement et exploiter de façon rationnelle les ressources du pays.

En marge des travaux du colloque, une exposition sur la même thématique est organisée.

Le président de la commission gouvernance, membre du bureau exécutif du Conseil supérieur de la jeunesse, Dr Baheida Ould Khattry , a affirmé dans une allocution qu’il a prononcée à cette occasion que l’organisation de ce colloque, premier du genre en Mauritanie, vise à impulser l’action de la jeunesse et à l’impliquer davantage dans le processus de réflexion et d’action pour garantir un essor rapide du pays, conformément au projet de société pour lequel s’est engagé Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, qui a souligné dans son programme et ses engagements l’attention toute particulière qu’il prête à la jeunesse et la priorité qu’il accorde à sa promotion.

Il a souligné que l’orientation de l’investissement vers les ressources humaines, le développement des capacités et le renforcement de l’expertise nationale demeurent la pierre angulaire de toute œuvre de développement durable, appelant les participants au colloque à formuler des recommandations pertinentes et réalisables allant dans le sens d’une plus grande valorisation des compétences nationales, particulièrement de la jeunesse du pays.

Pour sa part, le secrétaire général du Club des ingénieurs mauritaniens, M. Mohamed Eb Sidi Mohamed, a mis en exergue les efforts consentis par le Conseil supérieur de la jeunesse pour le succès de cette première édition du Club des ingénieurs mauritaniens.

La cérémonie d’ouverture du colloque s’est déroulée en présence du président par intérim du Conseil supérieur de la jeunesse, Dr Lemrabott Issa Baba



Dernière modification : 17/08/2019 20:02:23