Wilaya

La Gueitna en Adrar : saison culturelle et touristique et créneau de développement local

Atar,  04/08/2019
La Gueitna ou la période de cueillette des dattes constitue en Adrar une saison culturelle et touristique par excellence et un créneau économique porteur pour les opérateurs du secteur et les populations la wilaya de manière générale.

Dès l’annonce de la saison, les citoyens provenant des différentes wilayas du pays s’affluent vers l’Adrar pour y passer les vacances, vivre des moments agréables deloisir et profiter des bienfaits sanitaires et nutritionnels des dattes.

Habituellement, la période de la Gueïtna débute vers la mi-juin et s’étende sur deux mois durant lesquels la wilaya connait une renaissance économique due aux recettes des achats et dépenses des vacanciers pour leurs différents besoins.

Pour davantage de précisions sur les retombées économiques cette saison et leur contribution au développement local, le correspondant régional de l’AMI a contactéle directeur régional du projet de développement durable des oasis en Adrar, M. Cheikh Ould Mohamed El Moustapha, qui lui a précisé que la wilaya compte 75 oasis, soit 1.192.218 palmeraies, ce qui représente 45% du nombre de palmeraies à l’échelle nationale dont 71% sont des palmeraies dattiers

Il a ajouté que la production des oasis pendant la Gueitna de l’année dernière a atteint 24950 tonnes de dattes, en plus des autres produits divers inhérents à la culture sous- palmiers comme les légumes et l’orge.

Pour sa part, M. Radhi BeibiOuld Moctar Boubacar, délégué régional de l’office national du tourisme en Adrar, a estimé que la Gueïtna constitue une heureuse opportunité de renforcer le tourisme interne, compte-tenu du nombre des citoyens qui se dirigent vers les différents oasis de la wilaya et des retombées économiques générées par leurs achats et dépenses.

Il a ajouté que des activités attractives sont organisées habituellement pendant cette période comme les championnats en matière de tir à la cible et d’autres jeux traditionnels très populaires.

Quant au président du groupement d’intérêt économique des produits de l’Adrar (ONG), M. Mohamed OuldDahOuldAbeidna, il a précisé que les avantages économique de cette saison sont énormes et ne se limitent pas à la commercialisation des produits dattiers mais aussi les autres objets exposés dans les marchés de la wilaya.

Il a ajouté que la vente de la production d’une palmeraie dattier peut générer entre 2500 à 5000 MRU et que ce prix suivant la demande, le besoin et le pouvoir d’achat des clients.
Dernière modification : 04/08/2019 14:22:06