Santé

Célébration de la journée mondiale de lutte contre les hépatites

Nouakchott,  29/07/2019
La Mauritanie a célébré ce lundi, à l’instar de la communauté internationale, la journée mondiale de lutte
contre les hépatites sous le thème : "Investissons pour éliminer l’hépatite".

Les hépatites virales, dont la célébration de la journée s’est déroulée à l’institut national d’hépato-virologie à Nouakchott,constituent de nos jours, un problème de santé publique majeure à l’échelle mondiale auquel il faut apporter des réponses urgentes.

Les hépatites virales B et C touchent 325 millions de personnes dans le monde causant 1,4 million de décès par ans.

En Afrique, moins d’un dixième des 71 millions de personnes atteintes d’hépatite B et C a accès au dépistage. Plus de 200 mille d’entre elles meurent chaque année des suites de complications telles que la cirrhose et le cancer du foie en phase terminale.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime, que pour atteindre des objectifs mondiaux d’élimination des hépatites d’ici 2030, il est nécessaire de débloquer, chaque année, 6 milliards de dollars américains.

Dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, le secrétaire général du ministère de la santé, M. Ahmed Salem Ould Bouheda a indiqué que la Mauritanie a déployé d’importants efforts dans le domaine d’investissement pour lutter contre cette maladie conformément aux orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould
Abdel Aziz.

Il ajouté que la création de l’institut national d’hépato-virologie le 7 mai 2019, qui mène des actions visant à limiter la propagation des hépatites, constitue le fruit de ces actions.

Le représentant de l’OMS à cette manifestation, M. Naserdine Ould Zeïdoune a précisé, de son coté, que les efforts entrepris par la Mauritanie sont particulièrement perceptibles à travers le plan de riposte de l’institut pour vaincre cette maladie.

Il a ajouté que des mesures d’envergure pour une lutte féroce contre l’épidémie ont été prises avec l’introduction de vaccin contre l’hépatite B dans la vaccination de routine en 2005, puis chez les nouveau-nés en 2013.

M.Nasredine a assuré que l’OMS continuera à soutenir le
gouvernement mauritanien et lui offrir les possibilités de
collaboration régionales et internationales avant de souligner que la vision de son organisation est celle d’une Afrique exempte de l’hépatite virale à l’horizon 2030 et d’un monde dans lequel chaque individu a accès au dépistage, au diagnostic et au traitement contre l’hépatite.

La cérémonie s’est déroulée en présence du maire de la commune de Tevrag-Zeina et des représentants de la société civile opérant dans le domaine de la santé.
Dernière modification : 29/07/2019 15:31:04