Wilaya

Atar : Ouverture d’un atelier sur le travail forcé

Atar,,  27/07/2019
La ville d’Atar a abrité, samedi, un atelier sur les dangers du travail forcé.

Cette rencontre de deux jours est organisée par le ministère de la fonction publique, du travail, de l’emploi et de la modernisation de l’administration en collaboration avec le bureau international du travail.

Plusieurs communications sont au menu de cet atelier destiné à éclairer l'opinion publique sur les dangers du travail forcé et les pratiques à l'origine de ce phénomène.

Le wali de l’Adrar, M. Diagana Mohamedou Wagui a, à cette occasion,
indiqué que la surveillance du respect des normes internationales du travail et des législations nationales en matière de lutte contre le travail forcé constituent l’une des priorités à l’exécution desquelles s’attèle le gouvernement sur instructions du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le Wali a précisé que dans le cadre des efforts entrepris pour promouvoir la justice sociale, la Mauritanie a ratifiée d’importantes conventions internationales relatives à ce sujet.

Il a enfin dit que cet atelier s’inscrit dans le cadre des efforts consentis par le gouvernement en perspective de promouvoir le dialogue social et d’assoir une tradition de concertation à tous les niveaux surtout après la création du conseil national du dialogue social.

Le représentant des droits fondamentaux du travail au niveau du bureau international du travail a, pour sa part, souligné l’importance de cet atelier et celle du rôle joué par la Mauritanie en matière de lutte contre le travail forcé.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence de plusieurs responsables régionaux.



Dernière modification : 27/07/2019 20:48:33