Voutchi (Brakna),  23/07/2019
le Président de la République, Mohamed Ould
Abdel Aziz a donné, mardi matin au niveau du barrage de la localité de Voutchi, relevant de la commune de Chegar (wilaya du Brakna), le coup d’envoi officiel de la campagne agricole 2019-2020.

Cette campagne agricole permettra l’exploitation de 319707 ha dont 67894 réservés au secteur irrigué et 251818 ha pour le pluvial.
Les prévisions attendues de ces deux secteurs sont estimées à 504789 tonnes dont 47906 tonnes de diverses céréales et 356883 tonnes de paddy.

Selon les services du ministère du développement rural, les résultats estimés ne peuvent être atteints que dans le cas où la campagne ne connait pas de présence d’ennemis de culture ni de défis climatiques.

Le barrage de Voutchi, à partir duquel a été lancée officiellement la campagne agricole, figure parmi les 35 barrages dans les wilayas agricoles,actuellement en réhabilitation sur fonds propre de l’État.

Il couvre une superficie de 64 ha réservés aux cultures locales. Il est long de 1600 m et haut de 3m avec des prolongements de 60 m de long sur 2 m de hauteur en plus d’une vanne.

Les travaux de réhabilitation seront réalisés, dans 1 mois, par la société Tewvik pour les travaux pour une enveloppe financière de 10 millions d’ouguiyas (nouvelle).

Dans le discours qu’elle a prononcé à cette occasion, la ministre du développement rural, Mme Lemina Mint El Kotob Ould Momma a indiqué que la détermination du Président de la République à offrir une vie décente aux populations s’est traduite ces dix dernières années par la mise en place d’une politique du gouvernement visant la réalisation de projets de
développement structurants touchant les différentes zones du pays.

Elle a ajouté que ces réalisations ont permis de créer les conditions favorables d’une vie décente par l’augmentation de la production et l’instauration d’une concurrence qui a amélioré les performances du secteur agricole tout en le plaçant au premier rang dans le développement économique et social de la Mauritanie.

La ministre a rappelé que les programmes exécutés dans le secteur agricole entre 2009-2019 ont permis une augmentation sensible des surfaces
cultivées, de la production et du rendement.

Mme Lemina Mint El Kottob Ould Momma a précisé aussi que les surfaces cultivées annuellement sont passées de 13428 ha au cours de la campagne 2009-2010 à 62829 ha pour la campagne 2018-2019 donnant une production brut passant de 53569 tonnes pour la campagne 2009-2010 à 322290 tonnes pour celle de 2018-2019 soit un rendement de 5, 1 tonnes/ha pour la campagne 2018-2019 contre 3,9 tonnes/ha pour la campagne 2009-2010.

Elle a affirmé que le maraichage a connu également un développement puisqu’il approvisionne régulièrement le marché de Nouakchott et ceux de l’intérieur par certains produits pendant 3 mois de l’année et toute l’année pour d’autres avant d’aborder la campagne 2018-2019 qui a permis l’exploitation de 300145 ha donnant une production brute évaluée à 428888tonnes.

La ministre a aussi affirmé que le nombre de palmiers dattiers qui est passé de 2,4 millions en 2009 à 2, 9 millions en 2017 a permis une augmentation de la production annuelle passant de 50400 tonnes de dattes en 2009 à près de 64600 tonnes en 2017.
Mme Lemina Mint El Kottob Ould Momma a encore assuré que le taux de développement du secteur de l’agriculture est passé de 0,4 % en 2009 à 6,7 % en 2018.

Dernière modification : 23/07/2019 18:23:20