Presse

Ouverture des travaux d’un atelier de concertation sur l’autocensure

Nouakchott,  18/07/2019
Les travaux d’un atelier sur l’autocensure et la déontologie professionnelle dans le domaine du journalisme ont débuté jeudi à Nouakchott.
Cette rencontre d’une journée, organisée par l’association des journalistes mauritaniens, permettra à 60 journalistes de la presse publique et privée, de discuter les mécanismes permettant d’élaborer une charte d’honneur pouvant être approuvée par tous les journalistes.

Dans le mot qu’il a prononcé, au cours de la cérémonie d’ouverture des travaux de l’atelier, le secrétaire général du ministère de la Culture, de l’Artisanat et des Relations avec le parlement, le DR Ahmed Ould Bah Ould Sid’ahmed a indiqué que la matérialisation des orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould
Abdel Aziz a permis, ces dix dernières années, une mutation dans la liberté de la presse.

Il a ajouté que la presse est invitée à prendre ses responsabilités à travers la surveillance de tout ce qui est écrit et publié dans les organes de presse afin que le professionnalisme et la déontologie restent la lanterne qui guide le journaliste dans sa recherche de la vérité.
Le secrétaire général a aussi précisé que la presse joue un rôle essentiel dans la réalisation du développement, l’instauration de la quiétude, de la sécurité et de la stabilité dans le pays avant de souhaiter voir cet atelier constitué la concrétisation de ces objectifs.

Le président de l’association des journalistes mauritaniens, M. Moussa Ould Behli a précisé que cette rencontre de concertation vise, entre autres, à créer un terrain d’entente et un climat favorables aux discussions permettant aux journalistes de s’entendre sur une charte
d’honneur acceptée par tous.

La cérémonie s’est déroulée en présence des responsables des
structures opérant dans le domaine de la presse.




Dernière modification : 19/07/2019 11:07:55