Social

Mohamed Cheikh Ould Mohamed Ould M’Khaitir : ‘’Je déclare mon repentir après le blasphème du Saint Prophète (PSL)’’

Nouadhibou,  11/07/2019
Mohamed Cheikh Ould Mohamed Ould
M’khaitir a déclaré jeudi son repentir de tous ses péchés en
particulier de celui lié au blasphème que j’ai commis à l’endroit du
Saint Prophète (Paix et Salut sur Lui) dans un article publié en 2014
sous le thème : ‘’Religion, religiosité et ‘’Lemaalmine’’.
Ould M’Khaitir a indiqué : « je profite de cette occasion pour
préciser certaines choses au sujet de l’article publié en 2014 sous le
thème ‘’Religion, religiosité et ‘’Lemaalmine’’ qui était
blasphématoire à l’endroit du Saint Prophète (Paix et Salut sur Lui)
et je déclare devant Allah et devant tous mon repentir sincère de ce
péché portant sur ce blasphème et c’est ce repentir que j’ai annoncé
directement après l’écriture de l’article après mon constat de ce
blasphème.»
Il a ajouté avoir écrit un autre article le dernier jour de l’année
2013 mais malheureusement, il n’a pas été publié avec l’ampleur avec
laquelle l’a été le premier article. Le second article est d’ailleurs
disponible au niveau du parquet général et de tous les tribunaux qui
ont eu à connaître de l’affaire.
Ould M’Khaitir a précisé avoir « généralement parlé d’un péché qui
s’est produit et qui est un grand péché et le plus important pour moi
en tant musulman est que le repentir est le remède approprié pour
absoudre les péchés ; c’est qui m’a conduit aujourd’hui à déclarer et
à renouveler mon repentir sincère de ce péché portant sur le blasphème
à l’endroit du Prophète (PSL).
Il a encore dit qu’il est naturel que tout blasphème à l’endroit du
Saint Prophète (PSL), sera l’objet de dénonciation et de condamnation
et sera accompagné par de nombreuses demandes, mais j’ai constaté et
beaucoup d’autres l’ont constaté également que des parties étrangères
et d’autres internes ont exploité l’affaire pour parvenir à des fins
qui leur sont propres.
Ould M’Khaitir a conclu en disant qu’il renouvelle son repentir
encore une fois aujourd’hui, jeudi 11 juillet 2019 et déclare se
repentir de tous les péchés y compris de celui relatif à l’article en
cause, exprimant l’intention de ne plus jamais recommencer le reste de
sa vie et de prendre part à la construction du pays, à la défense de
sa sécurité et à la préservation de sa sérénité.
Dernière modification : 12/07/2019 00:26:31