Nouakchott,  11/07/2019
Le ministère de l’économie et des finances a organisé, jeudi à Nouakchott, en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la Population, une cérémonie pour le lancement des activités commémorant la journée mondiale de la population sous le thème de « 25 ans dans l’exécution du plan d’action de la conférence internationale du Caire : accélérer les engagements ».
La célébration de cette journée qui coïncide avec le 11 juillet de chaque année vise à accroitre la prise de conscience vis-à-vis des questions relatives à la population. Elle constitue aussi un moment crucial pour aller de l’avant dans une action au profit des questions de population et de développement dans le but de sensibiliser sur le rôle central de la population dans les plans de développement global, partant du fait que toute politique de développement fiable ne peut que tenir compte du facteur démographique.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le secrétaire général du ministère de l’économie et des finances, M. Mohamed Ould Sid’Ahmed Ould Aida, a indiqué que notre pays a participé à toutes les conférences internationales relatives à la population et au développement et qu’il a adopté en juin 1995 la première politique nationale en matière de population qui a été réactualisée en 2005 pour tenir compte de toutes les questions nationales et internationales en rapport avec la population.

Il a ajouté qu’en 2018, un rapport national portant sur 25 ans d’exécution du plan d’action de la conférence internationale sur la population et le développement a été élaboré, soulignant que la déclaration d’Addis Abéba sur la population et le développement a été aussi prise en considération dans la stratégie nationale de croissance accélérée et de prospérité partagée 2016-2030.

Il a en outre souligné que la priorité accordée à la population et au développement se manifeste aussi à travers les orientations clairvoyantes du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz. Cet intérêt se reflète également à travers les programmes exécutés par le Gouvernement du Premier ministre, M. Mohamed Salem Ould Béchir.

Il a enfin précisé que l’intérêt accordé par les pouvoirs publics aux questions de population s’explique par la profonde conviction que tout progrès réalisé dans les domaines en rapport avec la population ne peut que se répercuter positivement sur le processus de développement.

Pour sa part, M. Saidou Kaboré, représentant résident du Fonds des Nations Unies pour la Population en Mauritanie a loué le rôle joué par la Mauritanie qui, a-t-il dit, a réalisé un grand progrès, notamment dans le domaine de la santé reproductive, ce qui a contribué, de manière significative, à limiter le taux de mortalité maternelle.

Il a précisé que malgré les progrès réalisés dans ce domaine, le chemin reste encore très long pour de nombreux pays pour l’atteinte des objectifs du fonds des Nations Unies pour la Population.

La cérémonie s’est déroulée en présence des secrétaires généraux des ministères de la santé, des affaires sociales, de l’enfance et de la famille et de la jeunesse et des sports.



Dernière modification : 11/07/2019 23:34:27