Nouakchott,  11/07/2019
‘’Faire un état des lieux de la situation et des techniques de conservation des manuscrits mauritaniens’’, tel est le thème d’un atelier, organisé par l’institut mauritanien de recherche et de formation dans le domaine du patrimoine et de la culture avec le concours de l’organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture, dont les travaux ont débuté, jeudi à Nouakchott.

Le programme de la rencontre, d’une durée de deux jours, prévoit des exposés théoriques et pratiques sur la situation des manuscrits en Mauritanie, surtout dans les villes anciennes, en termes de conservations, de maintenance, d’emballage et de micro filmage numérique.

S’exprimant pour l’occasion, le secrétaire général du ministère de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement, Dr. Ahmed Ould Sid’Ahmed Ould Bah, a précisé que la Mauritanie jouit d’un important stock de manuscrits contenant de précieuses connaissances islamiques dans les différents domaines.

Il a ajouté que le gouvernement, en application des orientations clairvoyantes du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, accorde un intérêt capital au recensement, à l’étude, au catalogage et à la préservation de nos précieux manuscrits.

Le secrétaire général a enfin précisé que thèmes inscrits sur l’agenda de l’atelier entrent parfaitement dans le champ de compétences de l’institut mauritanien de recherche et de formation dans le domaine du patrimoine et de la culture.

Quant au directeur missions de l’institut mauritanien de recherche et de formation dans le domaine du patrimoine et de la culture, il a loué les liens de coopération unissant son institut et l’organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du secrétaire général de la commission nationale pour l’éducation, les sciences et la culture.
Dernière modification : 11/07/2019 22:46:18