Nouakchott,  09/07/2019
Au total 36 officiers brevetés dont 16 mauritaniens, issus des corps de l’armée, de la gendarmerie et de
la garde nationale, et 20 officiers provenant des pays du Mali, du
Niger, de Burkina Faso et du Tchad, soit une moyenne de 5 officiers
par pays ont achevé, mardi, leur formation au collège de défense du
G5 Sahel (CD G5SAHEl) à Nouakchott, au terme d’une année académique
riche en sciences et techniques militaires.
La sortie de cette 1ère promotion du collège de défense du G5 Sahel a
été supervisée par le ministre de l’intérieur et de la décentration,
par intérim ministre de la défense nationale, M. Ahmedou Ould Abdalla.
Dans son discours pour l’occasion, le ministre a souhaité la bienvenue
aux invités ‘’qui ont tenu à fêter avec nous la cérémonie de sortie de
la première promotion d’officiers brevetés, suffisamment armés de
compétences et techniques militaires, acquis au sein de cet auguste
établissement.
Il a ajouté : La sortie de cette promotion prouve l’ingénieuse idée et
la vision stratégique de Son Excellence le Président de la
République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, et ses collègues, les
dirigeants des cinq pays du Sahel, qui ont su, précipitamment, ce que
ce collège peut apporter à leurs pays et ont décidé de l’ouvrir et de
lui apporter le soutien nécessaire et d’en faire le plus important
projet dans le domaine de la coopération sous régionale pour faire
face aux défis sécuritaires. Elle prouve également aux pays frères et
amis, aux organisations régionales et internationales et aux
différents partenaires que le soutien apporté à la construction du
collège n’était parti vainement et a donné comme fruit une promotion
d’officiers ayant subi une instruction militaire de haut niveau durant
laquelle ils ont côtoyé des collègues avec lesquels ils partagent la
doctrine militaire, parlent la même langue scientigique et dont les
pays vivent les mêmes défis sécuritaires’’, a souligné le ministre de
l’intérieur et de la décentration.
Pour sa part, le commandant du collège de défense du G5 Sahel, général
de brigade Brahim Vall Ould Cheibani, a précisé que le collège de
défense du G5 Sahel est à l’origine d’un projet mauritanien, décidé en
2013 par Son Excellence le Président de la République, Monsieur
Mohamed Ould Abdel Aziz, Chef suprême des forces armées, dans le
cadre de la remise à niveau de l’outil de défense et pour répondre à
un besoin de formation des élites militaires.
Il a également félicité le staff de son école, corps professoral et
personnel de soutien pour le travail titanesque abattu et les
sacrifices consentis tout au long de cette année expérimentale et les
a exhorté à poursuivre les efforts pour consolider les progrès
accomplis par notre cher collège.
De son côté, le général Mahamed Znagui Ould Sid’Ahmed Laéli, expert
militaire et sécuritaire au secrétariat permanent du G5 Sahel, a, au
nom du secrétaire permanent du groupe, loué les efforts déployés pour
former cette promotion élite d’officiers dont la sortie constitue un
rajout qualificatif pour les armées des pays de G5 Sahel et permettra
de consolider leurs efforts conjoints de lutte contre le terrorisme.
Quant au directeur des études du collège, le colonel Michel, il a
passé en revue les difficultés rencontrées pendant la première année
scolaire du collège et les efforts développés pour y remédier.
Au nom des sortants, le colonel Ahmed Ould Sidi Ould Tachifine, a
salué les efforts ayant permis à ses collègues et lui-même d’acquérir
un niveau élevé de compétence et remercié l’administration et le corps
professoral de l’institution pour leur contribution à l’atteinte des
résultats escomptés.
La cérémonie s’est déroulée en présence du wali de Nouakchott Ouest et
d’un certain nombre d’ambassadeurs dont ceux des pays du G5 Sahel et
des officiers supérieurs aux Etats-majors de l’armée, de la
gendarmerie et de la garde nationale.
Dernière modification : 09/07/2019 23:54:22