Nouakchott,  20/06/2019
Le candidat Sidi Mohamed Boubacar Boussalef a présidé jeudi au Stade de feu Cheikha Ould Boidiya du Ksar (Nouakchott Ouest) un meeting clôturant sa campagne électorale.

Le candidat a, dans un mot pour la circonstance, déclaré que cette scène historique et ces masses populaires hommes, femmes et jeunes rendent la personne incapable de trouver les mots pour leur exprimer sa gratitude.

Il a ajouté que son périple à l’intérieur qui a couvert toutes les wilayas et les moughataa du pays a montré que de grands rassemblements de mauritaniens ont désormais l'espoir, défient le pouvoir et le monde et disent que la Constitution doit être respectée et que l’ère de la dernière décennie est à jamais révolue, selon lui.

M. Ould Boubacar a dit que les mauritaniens, qui ont souffert au cours de la dernière décennie, peuvent samedi mettre fin définitivement à ces souffrances en votant pour le changement civil, s’engageant en cas de succès, à œuvrer pour assurer la stabilité des prix des produits de base, à diminuer le tarif de l’électricité, des hydrocarbures et de l’eau et à augmenter les salaires des travailleurs, des soldats et à relever le niveau des pensions de retraite des militaires et des civils.

Il a exprimé sa sympathie à l’endroit des milliers de familles qui ont des détenus non encore jugés et non libérés notant que la loi doit être appliquée car tous sont censés être innocents tant qu’ils n’ont pas été condamnés mais aussi avec les personnes licenciées des sociétés qui ont fait faillite et avec les travailleurs de la SNIM qui sont sortis à Nouadhibou et à Zoueirate pour dire non à l’injustice et à la tyrannie ainsi qu’à la mauvaise gestion et demander l’augmentation de leurs salaires.

Il a indiqué qu’il n’y a pas de candidat de l’armée mais que tous les candidats sont ses candidats.
Dernière modification : 20/06/2019 23:41:18