Nouakchott,  20/06/2019
Le candidat aux élections de 2019, M. Mohamed Ould Maouloud a présidé, mercredi après-midi à Nouakchott, un meeting populaire au cours duquel il a expliqué les grandes lignes de son programme électoral.

Dans son intervention, le candidat a déclaré que sa candidature aux élections a fait renaitre un espoir chez les mauritaniens qui veulent le changement. M. Mohamed Ould Maouloud s’est engagé, s’il est élu, d’instaurer la justice en Mauritanie et d’accorder une importance au monde rural.

Il a indiqué qu’il est de son devoir de sauver le citoyen de l’injustice, de la marginalisation, les jeunes du chômage affirmant qu’il augmentera les salaires des fonctionnaires dont les plus bas sont en dessous du seuil de la pauvreté ainsi que les pensions des retraités.

M. Mohamed Ould Maouloud a aussi assuré qu’il va combattre, en cas de victoire aux élections présidentielles, toutes les disparités économiques et sociales et les discriminations quel que soient leurs origines et leurs causes avant d’aborder l’enseignement à qui, il accordera les moyens nécessaires pour accroitre ses performances.

Le candidat a également dit, qu’au cours de ses visites à l’intérieur du pays, il a constaté que le peuple aspirent au changement avant de souligner que celui qui reçoit un important appui des partis authentiques dirigés par des personnalités bien connues est mieux placé pour remporter le premier tour des élections.

Il a affirmé que le refus des citoyens d’accepter le trucage des dernières élections municipales à Arafat et à El Mina démontre la prise de conscience des mauritaniens de prendre leur responsabilité en évitant que leurs voix soient objet de manipulation.

M. Mohamed Ould Maouloud a rappelé que le sacrifice ou le combat qu’ils mènent pour sauver le peuple d’un régime autoritaire est pour lui un devoir déclarant que, s’il gagne les élections, il va combattre le chômage particulièrement chez les jeunes tout comme il va instaurer l’État de droit qui respecte les libertés, renforce l’unité nationale et lutte contre toutes formes d’iniquité et de marginalisation.

Le candidat a critiqué la politique du gouvernement en matière d’enseignement, de santé, de gestion des ressources du pays et d’égalité de chance des citoyens devant les opportunités.

Il a insisté sur le fait que certains généraux tentent de dissiper l’espoir du peuple au changement et veulent lui

faire croire que son destin est lié au régime militaire.

Le meeting s’est déroulé en présence des présidents des partis politiques et des initiatives d’appui au candidat qui ont appelé leurs électeurs à voter en sa faveur.


Dernière modification : 20/06/2019 15:55:30