Kankossa,  19/06/2019
Le candidat à la présidentielle de 2019 Biram Dah Abeid a indiqué qu’il est devenu plus décidé que jamais à provoquer le changement dans le pays après s’être enquis de la situation catastrophique des populations de la Chamama.

Il a, dans un mot pour la circonstance, au cours du meeting tenu par la direction de sa campagne au niveau de la wilaya de l’Assaba mardi soir à Kankossa, affirmé qu’en cas de succès, il va mettre fin aux souffrances de ces citoyens qui sont dans le dénuement, selon lui, à travers le désenclavement de leurs zones et l’offre d’eau potable ainsi que l’emploi de leurs jeunes en plus de la distribution de micro et moyens projets générateurs de revenus.

M. Biram Dah Abeid a ajouté qu’il œuvrera à relever le niveau des prestations sanitaires et de l’enseignement ainsi que celles de l’environnement que présente l’Etat à ces citoyens, notant qu’il est de leur droit de tirer profit des ressources de leur pays comme les autres citoyens des autres régions.

Le candidat a précisé que « l’équité dans la répartition des richesses, la transparence et l’égalité en droits et en devoirs doivent être les seuls critères aptes à être pris en compte pour rétablir les droits des plus faibles et lever l’injustice.»

Le candidat avait effectué plusieurs arrêts dans des villes et villages à Soufa, Laoueissy, Guilléré, Barkéol, Boulahrath et Bourate où ses sympathisants lui ont réservé, dans ces étapes, des accueils populaires et des marches au cours desquels le candidat a exhorté l’assistance à œuvrer pour que les populations veillent à voter convenablement et de manière juste et bien retenir le numéro sur la liste et le slogan du candidat et à affluer le jour du scrutin.

Ces rassemblements se sont déroulés en présence du directeur de la campagne au niveau de l'Assaba, plusieurs membres de son staff de campagne ainsi que des notables des zones visitées.
Dernière modification : 20/06/2019 18:49:11