Zoueirate,  19/06/2019
Le candidat Sidi Mohamed Ould Boubacar Ould Boussalef s'est engagé à augmenter les salaires des travailleurs de la SNIM et à porter le montant de leur caisse sociale à 1 milliard d'ouguiyas, faisant porter à l'autorité en place dans le pays la responsabilité de refuser d'ouvrir un dialogue franc avec les travailleurs, ce qui, a-t-il dit, a conduit la société à la situation préjudiciable dans laquelle elle se débat actuellement, a-t-il dit.

Le candidat qui parlait au cours d'un meeting qu' il a présidé, mardi soir à Zoueirate, a indiqué qu'il n'a pas de mot pour exprimer sa joie et sa gratitude pour les populations de la wilaya du Tiris Zemmour pour "cet imposant meeting et pour leur sortie massive pour lui renouveler leur volonté de continuer le combat pour la dignité et la fierté".

Il a salué particulièrement les retraités qui font face, a-t-il noté, à la cherté de la vie et à la marginalisation, selon lui ainsi que les initiatives de Touajil et de F'Deirick pour leur participation au meeting et qui prouvent, a-t-il dit, le désir des citoyens à voir la situation changer.

Il a en outre rendu hommage à la résistance des travailleurs de la SNIM, ces dernières années, soulignant qu'aucun pays au monde ne peut être irresponsable à tel point qu'il laisse les travailleurs de la plus grande société du pays rester en grève pendant 60 jours, sans engager avec eux un dialogue.

Il a ajouté que la contribution de la SNIM et de ses travailleurs à l'économie de la Mauritanie est très grande et essentielle, soulignant que tout désintérêt manifesté à leur égard de la part du Gouvernement est un désintérêt pour la nation et pour son économie, selon lui, précisant que les intérêts de la société se basent essentiellement sur les travailleurs en tant qu'épine dorsale de l'entreprise, ce qui exige de protéger leurs droits et de les faire profiter de l'accroissement du rendement de la société et de sa production.

Le candidat a affirmé que la hausse des prix du fer et le rendement de la société au cours de la période transitoire de 2005 à 2007 se sont répercutés positivement sur les travailleurs dont les salaires ont connu à l'époque une augmentation de 21% et qui ont en outre bénéficié d'une enveloppe financière de 500 millions pour leur caisse sociale. Aucune autre augmentation n'est intervenue par la suite jusqu'à nos jours, a-t-il noté.

Il a qualifié la situation des travailleurs non permanents de déplorable, s'engageant à régler cette situation conformément à la loi et à mettre fin à ce qu'il a appelé d'exploitation inhumaine dont sont victimes ces travailleurs s'il est élu et à augmenter tous les salaires des fonctionnaires et des retraités.

M. Sidi Mohamed Ould Boubacar a indiqué que les dix dernières années ont connu un accroissement des revenus du pays provenant des mines de l'or, du fer et du cuivre ainsi que des quantités exportées de ces mines permettant au pays d'obtenir des milliards d'ouguiyas, précisant qu'il est du droit de quiconque de se demander où sont partis ces ressources?

Il s'est engagé à développer la ville de Zoueirate, particulièrement les quartiers Tarhil et d'ouvrir de nouvelles perspectives pour le pays, s'il est élu, appelant les populations à protéger leur vote de la fraude.

Les membres de la campagne du candidat au niveau de la wilaya ont insisté dans leurs interventions sur la nécessité du changement et d'exploiter l'occasion offerte pour voter en faveur du candidat en tant qu'homme connu pour sa bonne gestion, sa rectitude et sa capacité de gérer les dossiers sensibles, selon eux.

Les représentants des partis soutenant le candidat ont eux aussi exprimé leur refus de voir se poursuivre la voie suivie durant la dernière décennie et qui a été marquée par la mauvaise gestion, selon eux.
Dernière modification : 19/06/2019 12:06:58