Aïoun ,  17/06/2019
La ville d’Aïoun connait, à l’instar des autres villes du pays de la wilaya une effervescence sans précédent dans la campagne électorale en vue du scrutin du 22 juin courant.

Les directions régionales et nationales des campagnes des candidats, chacun à partir de sa position, ont intensifié leurs activités de sensibilisation autour des programmes lors des meetings et soirées organisées à cette fin ainsi que pendant les marches et autres contacts individuels avec la population organisés à cette occasion.

Les différentes campagnes des candidats se recoupent dans bien des points de leurs programmes, mais ce qui les a toutes marquées au niveau d’Aïoun c’est la discipline et la compétition positive dans climat empreint de responsabilité et de respect mutuel des différents candidats.

Les campagnes ont été émaillées de soirées artistiques et de rencontres culturelles sensibilisant sur la nécessité de retirer les cartes d’électeurs et sur le processus du vote.

Parallèlement, la Commission électorale régionale indépendante au niveau de la wilaya du Hodh El Gharbi œuvre à assurer la transparence et l’impartialité du scrutin selon son président, M. Mohamedi Ould Sabari qui a déclaré à l’AMI que toutes les mesures ont été prises pour permettre aux citoyens concernés d’obtenir leurs cartes d’électeurs et de pouvoir voter le jour J.

Ainsi, parmi ces mesures, il y a le choix de certaines compétences nationales pour représenter la CENI dans tous les bureaux de vote de la wilaya qui sont au nombre de 367 répartis entre ses moughataa et arrondissements.

Le président de la commission électorale régionale s’est félicité de l’atmosphère de concurrence positive et de l’esprit de responsabilité qui ont marqué les discours des candidats au niveau du Hodh El Gharbi.
Dernière modification : 18/06/2019 11:57:52