Kadédi,  15/06/2019
Le candidat aux élections présidentielles présidentielles de 2019, M. Sidi Mohamed Ould Boubacar Ould Boussalef a indiqué qu'il n'est pas le candidat d'un parti donné ni d'une région précise et qu'il n'est soumis à aucune pression ou influence de quiconque, mais qu'il est le candidat de tous les mauritaniens.

Le candidat a remercié, au cours d'un meeting électoral, organisé, vendredi soir, par la coordination de sa campagne dans la ville de Kaédi, les populations de la wilaya du Gorgol pour ce rassemblement qui prouve leur rejet de la mauvaise gestion et de la gabegie qui ont conduit le pays à la crise qu'il connait actuellement, selon lui.

Il a ajouté que "les manifestations de cette crise sont visibles à travers la pauvreté, l'absence des services de santé et d'enseignement, la hausse des prix et le chômage dans les rangs des jeunes", précisant que le peuple mauritanien a souffert dans son histoire de l'injustice, et de l'arbitraire et qu'il est désormais temps de régler la question du passif humanitaire, sur la base de la Cheriaa et de notre religion musulmane.

Le candidat s'est engagé en cas de victoire à régler immédiatement les problèmes auxquels font face les citoyens et à créer des opportunités d'emploi pour les jeunes qui bénéficient, a-t-il dit, de la priorité dans son programme électoral, selon lui.

Le candidat a appelé les populations de la wilaya du Gorgol à voter pour lui en masse et de ne pas perdre l'occasion qui ne se répétera pas pour voter en faveur du changement civique pour que prévale la justice sociale et pour que les zones et les villages marginalisés, notamment dans les Adouabas bénéficient d'un intérêt particulier grâce à des politiques qui leur sont destinées particulièrement, et pour l'édification d'une Mauritanie nouvelle suscitant la fierté de tous ses fils.

Auparavant, le candidat avait présidé un meeting électoral vendredi à M'Bout, dans le cadre d'un certain nombre d'arrêts qu'il a effectués sur le chemin de Kaédi en provenance de Sélibabi et qui ont englobé N'Diadbeni et Lexeiba.

Dans un mot qu'il a prononcé pour la circonstance, le candidat a indiqué que les populations de M'Bout souffrent comme les autres citoyens du pays du désintérêt manifeste de l'Etat , soulignant que les pouvoirs publics n'accordent aucun intérêt pour les conditions que vivent les populations et qui sont marquées par la propagation du chômage, et la médiocrité des services de la santé et de l'enseignement, selon lui.

Il a souligné que les populations aspirent aujourd'hui au changement, à la résolution de leurs problèmes, à la participation à la gestion des ressources de leur pays et à tirer profit de ces dernières au lieu de rester oubliées et marginalisées.

Il a ajouté que les foules qui aspirent au changement ont prouvé durant cette campagne à ceux qui disent que les élections seront tranchées dès le premier tour qu'ils se trompent, appelant les citoyens à protéger leur vote de la fraude, permettant ainsi l'avènement du changement et la victoire de ce dernier au premier tour.

Le candidat a, par ailleurs, visité le barrage de Foum Gleita où il s'est informé des problèmes des agriculteurs qui ont souligné qu'ils fondent sur lui beaucoup d'espoirs, en cas de victoire, pour qu'il s'intéresse à ce projet leur permettant de vivre dignement et d'améliorer leurs conditions économiques.

En réponse aux agriculteurs, le candidat s'est engagé, en cas de victoire, d'oeuvrer immédiatement pour que les populations tirent le plus grand profit du projet et pour que la ville de M'Bout devienne le grenier de la Mauritanie.

Il a ajouté que les moyens existent pour gérer ce projet qui n'a besoin que d'une vision politique claire et d'une planification, soulignant que c'est la gestion aveugle qui a conduit le pays à la situation dans laquelle il se débat actuellement et que d'importants fonds ont été dépensés dans des projets non étudiés auparavant dépensant ainsi d'énormes sommes d'argent pour rien, a-t-il dit.

Il s'est enfin engagé à régler tous les problèmes qui lui ont été posés pour que le barrage de Foum Gleita qui est parmi les plus grands barrages du pays soit un pilier du développement agricole et contribue efficacement à la sécurité alimentaire du pays.
Dernière modification : 15/06/2019 11:51:59