Présidentielles 2019

Le candidat Sidi Mohamed Ould Boubacar Ould Boussalef tient deux meetings populaires dans les moughataas de Wad Naga et de Boutilimit

Wad Naga,  12/06/2019
Le candidat aux élections présidentielles de 2019, M. Sidi Mohamed Ould Boubacar Ould Boussalef a appelé les populations de Wad Naga à se dresser contre la fraude et à protéger leur vote le 22 juin 2019.

Le candidat qui parlait au cours d'un meeting électoral tenu mardi soir à Wad Naga a ajouté qu’il a constaté sur son chemin de Néma à Wad Naga dans toutes les moughataas, les communes et les villages qu’a englobés sa visite des milliers de citoyens qui ont exprimé, dans chaque station de sa tournée, leur opposition à la situation qu’ils vivent et leur aspiration au changement.

Auparavant, le candidat avait tenu dans la ville de Boutilimit un meeting populaire au cours duquel il a appelé les populations à voter pour le changement et à faire sortir le pays du tunnel bouché où il se trouve , selon lui.

Il a ajouté qu’il accorde la priorité à la jeunesse, car étant, a-t-il dit, victime d’une exclusion à visages multiples et affrontant des difficultés à accéder à l’emploi, ce qui, a-t-il précisé, a poussé les jeunes à accepter des emplois non appropriés ou à migrer, pour ceux qui le peuvent.

Le candidat a en outre indiqué qu’il mettra en place, en cas de victoire aux élections, une politique nationale propre à la jeunesse, accompagné d’un plan d’action axé sur l’enseignement, le développement des capacités, la formation professionnelle, l’emploi, l’animation, les loisirs, la santé et le transport, soulignant que cette politique sera de nature à relever les défis existants et à aboutir aux résultats escomptés grâce à la mobilisation des moyens nécessaires.

Dans la commune d’Aghchorguit où il s'est également rendu, le candidat a, au cours d’un meeting populaire tenu par la coordination de sa campagne, remercié les populations de la ville pour l’accueil spontané qu’elles lui ont réservé et qui prouve, a-t-il dit, leur aspiration au changement.

Il a ajouté qu’il n’est pas surprenant de voir les populations de la ville d’Aghchorguit se ranger du côté du changement et du redressement du pays, s’engageant à réhabiliter la constitution du pays et à rompre définitivement avec les pratiques néfastes qui étaient répandues.

Le candidat s’est engagé à réformer l’enseignement sans lequel, a-t-il dit, il n’y a pas de démocratie, ni de justice ni aussi de développement, affirmant qu’il œuvrera à réhabiliter les enseignants et les professeurs et à augmenter leurs salaires, car étant un pilier essentiel de la réforme, soulignant que personne ne peut leur faire assumer la responsabilité de l’échec du système éducatif, étant donné les conditions qu’ils vivent, l’absence de l’Etat et sa démission de son devoir vis-à-vis d’eux.

Il a aussi noté qu’il est surpris de la démission de l’Etat vis-à-vis de ses responsabilités envers les agriculteurs et les éleveurs durant ces années de sécheresses que connait le pays et qui ont décimé le cheptel, selon lui.

Ces meetings se sont déroulés en présence des représentants des partis soutenant le candidat et de certains membres de sa campagne.

Dernière modification : 12/06/2019 16:17:16