Santé

Notre pays célèbre la journée internationale de l'élimination des fistules obstétricales

Nouakchott,  11/06/2019
A l’instar de la communauté internationale, notre pays a commémoré, mardi, la journée internationale de l’élimination des fistules obstétricales sous le thème : «La fistule est une violation des droits humains, mettons-y fin maintenant».

La célébration de cette journée, organisée par le programme national de la santé de la reproduction avec la collaboration des partenaires vise à éliminer les fistules obstétricales, qui figurent parmi les plus importantes complications qui affectent les femmes à la suite d’un accouchement difficile à cause d’une longue gestation ou un manque d’accès aux services d’urgences obstétricales pour une prise en charge correcte.

Dans un mot prononcé à cette occasion, le secrétaire général par intérim du ministère de la santé, M. Ahmed Jiddou Ould Zein, a indiqué que le département de la santé a mis en place une stratégie pour l’élimination de ce phénomène depuis 2005 à travers de laquelle les patientes sont dépistées et prises en charge en collaboration avec l’Organisation française « Equilibre – Population » et les partenaires au développement notamment l’UNFPA.

Il a ajouté que durant cette période, il a été procédé à la formation de staffs médicaux en vue de la prise en charge chirurgicale et du suivi de ces cas.

Il a, par ailleurs, souligné que le gouvernement, conformément aux hautes instructions de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a élaboré d’importantes planifications pour la réalisation de grands objectifs qui ont contribué au renforcement du système sanitaire national.

Il considère que la commémoration de cette journée sous le thème : «La fistule est une violation des droits humains, mettons-y fin maintenant» est la meilleure preuve de l’importante place qu’occupe la santé de la mère dans les priorités du gouvernement.

Il a enfin remercié les partenaires techniques et financiers, en particulier l’UNFPA et l’OMS, pour l’appui qu’ils ne cessent d’apporter au département de la santé.

Pour sa part, le Représentant de l’UNFPA dans notre pays, M. Saydou Kaboré, a réitéré la disponibilité de son institution à accompagner la Mauritanie dans ses efforts visant l’élimination des fistules obstétricales et la réduction de la mortalité maternelle.
Dernière modification : 11/06/2019 21:39:32