Aioun,  09/06/2019
Le candidat aux élections présidentielles 2019, M. Sidi Mohamed Ould Boubacar a présidé, samedi soir à Aioun, capitale du Hodh El Gharbi, un meeting populaire, dans le cadre de sa campagne électoral pour les échéances du 22 juin 2019.

Au début du meeting, le candidat a remercié les populations de la ville d’Aioun pour leur présence à ce meeting « sans contrainte mais seulement avec l’aspiration de changer la situation qu’elles vivent ».

Il a indiqué que la ville d’Aioun souffre de soif, de la hausse de la tarification de l’eau et de la médiocrité des services sanitaires.

Le candidat a, par ailleurs, critiqué ce qu’il a appelé « la politique de négligence vis-à-vis de la richesse animale qui fait face cette année, a-t-il dit, à un manque d’aliments de bétail, notant la cherté des prix du transport vers Aioun du fait des nombreuses taxes imposées au carburant, selon lui.

Ces peines, a-t-il dit, sont vécues par la wilaya du Hodh El Gharbi toute entière et non seulement par la ville d’Aioun, critiquant pour la circonstance le peu d’intérêt accordé aux villes d’Aoudaghost et de Coumbi Salah, en tant que villes historiques.

Il a précisé que « la Mauritanie compte parmi les rares pays où les produits importés, qu’ils soient alimentaires ou médicaux, ne sont soumis à aucun contrôle ».

Les représentants des partis et les personnalités soutenant le candidat ont ensuite pris la parole pour mettre en relief les qualités du candidat et sa capacité à diriger le pays vers un avenir prometteur où tous jouissent de la liberté et de l’égalité, appelant à voter massivement en sa faveur et à saisir l’occasion offerte pour apporter un changement véritable.

Le meeting s’est déroulé en présence des représentants des partis soutenant le candidat et d’un certain nombre des membres de sa campagne.
Dernière modification : 09/06/2019 11:30:23