Nouakchott,  29/05/2019
Au total 62563 candidats pour l’obtention du brevet de fin d’études du premier cycle de l’enseignement secondaire (BPCS ), dont 16402 candidats libres et 17089 issus des écoles privées, se sont rendus, mercredi matin, au niveau de 278 centres d’examen ouverts sur l’ensemble du territoire national dont 216 dans les wilayas de l’intérieur et un seul à l’extérieur dans la capitale gambienne Banjul.

Les candidatures féminines sont au nombre 35821 filles, soit un taux de 57,26% des candidats pour ces épreuves d’une durée de trois jours.

Au niveau de l’Inchiri, 441 candidats dont 52,3% des filles se sont rendus dans les deux centres d’examen ouverts dans la wilaya.

Pour s’enquérir des conditions du déroulement des examens, le wali, M.Zayed Ladhane Ould Valoumou a effectué une visite les centres et suivi des explications sur le déroulement de l’opération.

En Adrar, les candidats sont au nombre de 1628 dont 835 filles, soit un taux 51,28% repartis sur 15 centres.

Pour s’enquérir du déroulement des examens, le wali, M. Diagana Mohamedou Al Hadj Wagué , où il a constaté le déroulement serein de l’opération.

Commentant l’opération, le directeur régional de l’éducation nationale (DREN), M. Mahmoudy Ould Sidi Ali, a déclaré à l’AMI que les épreuves se sont déroulées dans une atmosphère de discipline, de responsabilité et de rigueur avec une forte présence des superviseurs et surveillants.

Au Tagant, les épreuves du brevet se sont déroulées dans une atmosphère satisfaisante avec la participation de 1325 candidats dont 55,4% des filles, tandis que les centres d’examen sont au nombre de 13.

Le wali, M. Moctar Ould Hind, a visité certains centres d’examen et questionné le jury sur les conditions du déroulement de l’opération et la conformité des épreuves avec les programmes dispensés.

Contacté par l’AMI, le DREN du Tagant, M. Mohamed Lemine Ould Abdel Kerim, a précisé que toutes les mesures ont été prises à temps pour que les épreuves se déroulent dans d’excellentes conditions.

S’agissant de Tiris-Zemmour, les épreuves ont vu la participation de 1180 candidats dont 50% des filles, répartis sur 5 centres d’examen, dont 3 à Zouerate, 1 à F’Deirick et 1 à Bir Moghrein .

Pour s’informer des conditions du déroulement des épreuves, le wali, M. Isselmou Ould Sidi, a visité les centres ouverts au collège des jeunes filles et le collège trois de Zouerate.

Interrogé par l’AMI, le DREN de Tiris-Zemmour, M. Ali Ould Alada, a précisé que les dispositions ont été prises au niveau de la logistique et des ressources humaines pour assurer le succès des examens qui ont débuté très tôt dans la journée.

Au Brakna, au total 6000 candidats répartis sur 29 centres d’examen ont pris au BPCS .

Dans le Chef-lieu de la wilaya, Aleg, le wali, M. Mohamed Cheikh Ould Soueidi , a effectué des visites au niveau des centres d’examen où il a été édifié sur le déroulement de l’opération.

Il a été accompagné du hakem d’Aleg et du DREN du Brakna.

Au Trarza, 7679 élèves, dont 4649 filles, prennent part à l’examen qui se déroule dans 47 centres dont un seul au collège technique de Rosso, le reste étant réparti sur 23 communes des moughataa de la wilaya.

A cette occasion, le wali du Trarza, M. Moulaye Brahim Ould Moulaye Brahim a effectué, en compagnie du directeur régional de l’éducation nationale et des autorités administratives et sécuritaires ainsi que de l’adjointe au président du conseil régional du Trarza, une visite de certains centres d’examen à Rosso.

Dans une déclaration au bureau régional de l’AMI à Rosso, le directeur régional de l’éducation nationale (DREN), M. Maohameden Ould Baba ould Hamdi, a indiqué que les épreuves se sont déroulées dans des conditions normales et que toutes les mesures ont été prises à cette fin.

Au niveau de l’Assaba, 4133 élèves ont pris part aux examens dont 2510 filles. Pour s’enquérir des conditions du déroulement des examens, le wali a effectué une visite des centres et suivi des explications sur le déroulement de l’opération.

Au Guidimagha, 2464 candidats, répartis sur 16 centres d’examen, dont 49% de filles, concourent à ces épreuves. Le wali de la wilaya, M. Mohamed Ould Mohamed Lemine Ould Bellamech, a effectué une visite des lieux d’examen à Sélibaby et s’est rendu compte de l’atmosphère dans laquelle ils se déroulent.

Le directeur régional de l’éducation nationale au Guidimagha, M. Mohamed Ould Tfeil a fait une déclaration dans laquelle il a précisé que l’opération se déroule dans de bonnes conditions et que les staffs de supervision et de contrôle sont sur place depuis les premières heures de la journée, remerciant les autorités pour les facilités offertes et pour leur franche collaboration.

A Dakhlet Nouadhibou, les examens ont débuté mercredi pour les 2999 candidats au brevet de la wilaya qui sont répartis sur 9 centres dont 2 à Nouadhibou, 1 à Chami et 1 à Boulenouar.

Le wali, M, Mohamed Ould Ahmed Salem Ould Mohamed Raré a effectué, en compagnie du directeur régional de l’éducation nationale, du hakem de la moughataa et de l’adjointe au président du conseil régional, une visite de certains centres de la ville pour se rendre compte des conditions du déroulement des examens.

Au Gorgol 3968 candidats sont en compétition pour les examens du brevet, dont 53% de filles répartis sur 20 centres.

Le wali, M.Yahya Ould Cheikh Mohamed Vall a entrepris une visite des centres, dont le collège d’excellence, pour s’enquérir du déroulement des épreuves et des conditions entourant ces examens depuis la préparation jusqu’au contrôle et la surveillance.

Le directeur régional de l’éducation nationale au Gorgol, M. Mohamed Lemine Ould El Weli a fait une déclaration à l’AMI dans laquelle il a précisé que les examens se déroulent dans de bonnes conditions et que toutes les mesures ont été prises pour en assurer la parfaite organisation.

Le wali était accompagné au cours de cette visite par le hakem de la moughataa de Kaédi ainsi que les autorités sécuritaires.

Dernière modification : 29/05/2019 23:10:08