Aioun,  24/05/2019
Les travaux d'un atelier régional pour la validation d'une charte pastorale ont débuté jeudi dans les locaux de la wilaya du Hodh El Gharbi à Aioun.

La rencontre qui est organisée par le ministère du développement rural en collaboration avec le projet régional d'appui au système pastoral au Sahel et qui dure deux jours vise à valider une charte pastorale destinée à empêcher des conflits entre éleveurs et agriculteurs ou au moins à les résoudre en cas d'existence.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le wali du Hodh El Gharbi , M. Diallo Oumar Amadou, a insisté sur l'importance de cet atelier et le rôle qu'il peut jouer dans les zones d'intervention du projet dans la wilaya du Hodh El Gharbi.

Il a ajouté que l'élaboration de chartes pastorales revêt deux importances, la première c'est d'empêcher les conflits entre éleveurs et agriculteurs causés par l'utilisation des ressources naturelles ou leur règlement une fois survenus et la seconde c'est de donner aux autorités administratives un outil auquel elles peurront recourir pour régler lesdits conflits.

Il a noté que les recommandations qui seront issues de l'atelier permettront certainement d'organiser les pâturages et de gérer rationnellement l'espace pastoral et les ressources naturelles.

Il a enfin appelé les participants à valider le projet de charte pastorale , car, a-t-il dit, étant d'une très grande importance et servant à la fois les éleveurs et les agriculteurs.

Ont participé à l'atelier des hakems de certaines moughataas du Hodh El Gharbi, des maires de communes et des experts dans le domaine de la gestion des pâturages ainsi queet le délégué régional du ministère du développement rural.
Dernière modification : 24/05/2019 10:03:21