Nouakchott,  17/05/2019
La Mauritanie a commémoré vendredi à l’instar de la communauté internationale, la 50ème journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information sous le thème ‘’réduire l’écart en matière de normalisation entre les pays en développement et les pays riches’’.

Les manifestations marquant cette journée ont comporté des expositions de certaines entreprises de services et sociétés opérant dans les télécommunications ainsi que des acteurs du domaine.

L’Union internationale des Télécommunications (UIT) vise à travers la célébration de cette journée à promouvoir la prise de conscience des possibilités offertes par l’internet et par les autres nouvelles technologies de l’information et de la communication aux diverses sociétés et économies et les moyens propres à combler l’écart numérique.

Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des TICs, Dr. Sidi Ould Salem, a, dans un mot pour la circonstance, souligné que le département des TICs a connu, comme les autres secteurs vitaux de notre pays, un développement remarquable marqué par la propagation et l’extension des infrastructures de télécommunications, ce qui a permis de relever le niveau d’accès des citoyens et des acteurs économiques sur l’ensemble du territoire national aux services internet et aux réseaux sociaux avec une capacité qui s’améliore de jour en jour.

Le gouvernement, poursuit-il, sur instructions du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz et avec la coordination et le suivi du Premier ministre, a œuvré à développer ce secteur en renforçant les infrastructures et en adoptant des stratégies importantes en matière de sécurité cybernétique et autres et en parachevant le cadre juridique de la société de l’information.

Il a indiqué qu’un réseau de fibres optique sera lancé dans le cadre de du projet national de connexion dont les travaux ont démarré depuis un mois et s’attellera à construire un réseau WARCIP de 1650 km qui permettront l’accès de nos capitales de wilaya au réseau large bande car dit-il notre société a encore besoin de saisir l’importance et la nécessité des normes d’amélioration de la qualité pour garantir de bonnes performances dans de bonnes conditions de sécurité.

Le président de la chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture M. Ahmed Baba Ould Ely a, à son tour affirmé que la maitrise de la science et de la technologie et la création et la promotion d’une société de l’information apte à accompagner la ressource numérique représente une condition sine qua non de tout développement durable, notant que les autorités ont depuis 2010 œuvré à relier le pays à Internet par le biais du câble sous- marin.

La Chambre de commerce dit-il a décidé d’intégrer la société de l’information en transformant sa bibliothèque en bibliothèque numérique mettant toutes les données et informations économiques, les études et recherches subséquentes entre les mains des personnes intéressées en plus de l’encouragement des acteurs du secteur privé à tirer profit des services de qualité des technologies de l’information et de la communication qui font gagner le temps, les efforts, l’argent et ouvrent des perspectives prometteuses pour les produits et services.

Les interventions des directeurs des entreprises de télécommunications en Mauritanie ont été unanimes pour souligner l’intérêt que revêt la commémoration de cette journée, appelant à multiplier les efforts pour une participation efficace de la Mauritanie dans le développement des infrastructures de télécommunications et une contribution plus effective à la réduction de l’écart numérique.

Ils ont montré que la société de l’information n’est pas seulement un choix mais est devenue une réalité vécue ayant produit une économie numérique qui ne cesse de se développer et participer au progrès des pays et à la renaissance des nations, appréciant au passage les efforts de notre pays pour moderniser le réseau global des télécommunications.

La cérémonie d’ouverture de la journée s’est déroulée en présence de la ministre du commerce, de l’industrie et du tourisme, Mme Khadijetou M’Bareck Fall, du wali de Nouakchott Ouest, du président du conseil national de régulation des télécoms, de la présidente du conseil régional de Nouakchott et du représentant résident du PNUD.
Dernière modification : 17/05/2019 19:18:50