Nouakchott,  17/05/2019
Le ministre des Affaires islamiques et de l'Enseignement originel, M. Ahmed Ould Ehel Daoud, a présidé, vendredi à Nouakchott, le démarrage d'un concours sur les différentes sciences islamiques (Saint Coran, Hadith, vie du prophète, fiqh malékite, langue arabe).

Ce concours auquel participent plus de 300 candidats s'inscrit dans le cadre de l'animation du mois béni du Ramadan pour l'année 1440 de l'hégir. Il vise aussi à encourager les étudiants, notamment ceux des mahadras, à acquérir davantage de savoir.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le ministre a indiqué qu’à travers l’organisation de ce concours , son département vise à ancrer, chez les jeunes, les valeurs islamiques basées sur la tolérance et la modération en vue de les inciter à la récitation du Coran et à l’étude du Hadith et des autres sciences islamiques.

Il a ajouté que le ministère, par cet effort noble, cherche également à préserver la société et les jeunes de la dérive et à faire d’eux des éléments capables de contribuer efficacement à la construction du pays conformément aux orientations du Président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz, orientations matérialisées par le gouvernement du Premier ministre, M. Ahmed Salem Ould Béchir à travers la réalisation de plusieurs programmes de développement.

La cérémonie de lancement du concours, qui dure 4 jours, s'est déroulée en présence du conseiller du ministre chargé de la communication, des membres de la commission du jury, des Oulemas et des Cheikhs de mahadras.
Dernière modification : 17/05/2019 16:36:53