Nouakchott,  08/05/2019
La journée internationale des sages-femmes a été commémorée, mercredi, à l’instar de la communauté internationale sur le thème : les sages- femmes défenseurs des droits des femmes.

L’évènement est marqué par des consultations gynécologiques gratuites, des opérations de dépistage du cancer du col de l’utérus et des soins pédiatriques à Nouakchott et Nouadhibou.

Supervisant la cérémonie commémorative de la journée, le secrétaire général du ministère de la santé, M. Mohamed Salem Ould Bouhada, a souligné l’intérêt qu’accorde son département à la santé de la mère et de l’enfant dans le cadre de son plan de développement sanitaire 2012-2020 et matérialisée par la stratégie de réduction des taux de mortalité maternel et infantile.

Il a ajouté que les efforts déployés par son département en application des orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, ont donné leurs fruits et permis d’améliorer les indicateurs relatifs aux motifs des décès des mères et des nouveau-nés.

Pour sa part, la présidente de l’association des sages-femmes de Mauritanie, Mme Fatimettou Mint Moulaye, a précisé que son association a publié en 2014 son deuxième rapport sur la profession de la sage –femme et qu’elle contribue à l’effort de réduction des décès maternels.

Quant représentant résident de l’UNFPA, M. KABORE Saïdou, il salué le Gouvernement de la Mauritanie pour les efforts inlassables déployés pour la promotion des sages-femmes et l'amélioration de la santé maternelle ces dernières années.

Il a ajouté que le rapport sur la pratique sage-femme de 2014 montre que les sages- femmes bien formées peuvent elles seules fournir 87% de tous les services essentiels de santé reproductive et sauver ainsi des millions de femme de la mortalité maternelle.
Dernière modification : 08/05/2019 18:43:18