Kiffa,  29/04/2019
‘’Sensibiliser 50 imams de mosquées et monitrices dans la wilaya de l’Assaba sur la scolarisation des filles, l’autonomisation de la femme, l’espacement de naissance et les dangers du mariage précoce, tel est l’objectif d’un atelier de sensibilisation, organisé conjointement par le ministère des affaires islamiques et de l’enseignement régional et le projet d’autonomisation des femmes et de dividende démographique (SWEDD), dont les travaux ont débuté, lundi à Kiffa.

L’Atelier s’inscrit dans le cadre d’un programme de formation très vaste et touchera 200 leaders religieux et monitrices dans les quatre wilayas d’intervention du projet, afin de les impliquer dans l’effort de changement de mentalités rétrogrades.

Le programme de la rencontre, de trois jours, prévoit l’initiation des participants sur les messages à vulgariser et la préparation des brochures et dépliants sur les sujets à développer pendant la sensibilisation.

Supervisant la rencontre, le conseiller du wali de l’Assaba chargé des affaires politiques, M. Ely Ould Mohamed M’Bareck, a mis en exergue le rôle pionnier des imams dans l’éclairage de l’opinion publique sur l’ensemble des questions de la vie nationale.

Il a également énuméré certaines réalisations, opérées sous la direction du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, en matière d’autonomisation de la femme.

Dernière modification : 29/04/2019 13:45:10