Nouakchott,  25/04/2019
Les travaux d’un atelier de restitution des données et de validation du plan d’amélioration de la pêcherie du poule en Mauritanie, organisé par le ministère des pêches et de l’économie maritime avec la collaboration de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), ont débuté jeudi à Nouakchott.

Cette rencontre de 2 jours, vise à communiquer les résultats du projet et la validation technique du plan d’amélioration du poulpe ainsi que la vulgarisation des résultats auprès des partenaires au développement dans la perspective de leur adhésion et de leur appui.

Dans un mot qu’elle a prononcé, au cours de la cérémonie d’ouverture des travaux, Mme Ezze Mint Jiddou, conseiller technique du ministre des pêches et de l’économie maritime, secrétaire générale par intérim, a affirmé que l’application des réglementations et de la certification sont devenues une nécessité internationale pour assurer une protection du milieu marin et l’exploitation durable et responsable des ressources halieutiques. Elle a ajouté que l’application de ces systèmes dans la zone économique de la Mauritanie permet aux produits du pays de concurrencer dans les marchés internationaux. Mme Ezze Mint Jiddou a enfin remercié la FAO pour sa coopération fructueuse avec la Mauritanie.

Mme Irina Kouplevatskaya- Buttoud, représentante de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) en Mauritanie a indiqué que la démarche d’éco-labélisation, bien que complexe et nécessitant des préalables d’ordre technique, scientifique et institutionnel, a permis de valoriser les données et informations disponibles et d’évaluer l’état de gestion de l’espèce poulpe et de son environnement pour aboutir à l’image du plan qui sera présenté aux experts.

Elle a affirmé, dans le cadre de La mise en œuvre de ce plan, l’engagement de la FAO aux cotés de la Mauritanie pour en faire du poulpe une ressource durable et maximiser avec des retombées économiques et sociales.

La cérémonie s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de l’Environnement et du Développement durable et le secrétaire général du ministère du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, par intérim.
Dernière modification : 25/04/2019 16:15:05