Nouakchott,  23/04/2019
Les travaux de lancement du 4ème colloque international organisé par le groupe de recherches en littérature africaine (GRELAF) sous le thème : ‘’Littératures africaines et écritures du terroir’’ ont débuté mardi à Nouakchott.

Pendant 2 jours, les participants vont débattre la problématique sur l’environnement que l’écriture littéraire traduit diversement.

Pour étudier les écritures du terroir, 20 communications seront présentées, au cours des travaux du colloque, pour échanger les expériences en lectures afin de dessiner une image, la plus complète possible, du terroir et de ses représentations dans les littératures africaines.

Le vice-président de l’université de Nouakchott El Assriya , M. Mbouh Seta Diagana a indiqué que dans un monde globalisé où la science progresse parfois de façon incontrôlée, le retour aux sources est la voie la mieux indiquée, avant de souligner que la sagesse des contes, des proverbes, des légendes et des autres expressions littéraires sont des invitations sans cesse renouvelées pour conscientiser et surtout humaniser la période trouble dans laquelle nous vivons.

La cérémonie s’est déroulée en présence des responsables et des chercheurs de l’université de Nouakchott El Assriya.
Dernière modification : 23/04/2019 17:11:59