Nouakchott,  22/04/2019
l’histoire des relations entre les peuples mauritanien et koweitien remonte aux années d’avant les indépendances des deux Etats à l’époque où certains pèlerins du Bilad Chinguetti se rendaient après le Hajj en « ambassadeurs » du savoir et d’enseignement au Koweït.

Le Koweït a été, quant à lui, parmi les premiers pays arabes à soutenir dès son indépendance la Mauritanie, à travers, notamment, ses médias qui ont contribué à faire connaître son histoire, son patrimoine culturel et scientifique et son authenticité arabe.

La visite, au milieu des années soixante-dix, de Son Altesse Cheikh Sabah Salem Sabah, Emir de l’Etat du Koweït en Mauritanie va renforcer les relations diplomatiques, inaugurer une coopération remarquable et consolider les liens fraternels se traduisant par des aides généreuses du Koweït contribuant au développement du pays dans tous les domaines.

En guise de raffermissement de ces relations, les Universités et les instituts d’enseignement et de formation du Koweït vont accueillir dans les années 1970 des dizaines de stagiaires mauritaniens.

Dans le domaine du financement des programmes et la construction des infrastructures de base, le Koweït a apporté, à travers le Fonds Koweitien pour le Développement et autres institutions de financements arabes et internationales, des aides généreuses à l’Etat mauritanien.

Dans le même sillage, les organisations humanitaires et de bienfaisance du Koweït ont financé, elles aussi, de façon directe, de nombreux projets et programmes sociaux, islamiques et de secours dans toutes les contrées de la Mauritanie.

Durant les dix dernières années, le Koweït et la Mauritanie ont signé plusieurs conventions relatives aux services aériens, à la coopération dans les domaines islamiques et waghafs, économiques, techniques et commerciaux.

Les mémorandums d’entente signés entre les deux pays ont concerné le transport aérien et la santé, tout comme il a été procédé, durant la même période, à la signature de conventions avec le Fonds koweitien de développement pour le financement du projet de la ligne de transport électrique Nouakchott-Nouadhibou, en plus du partenariat entre le Fonds koweitien et la Caisse de Dépôt et de Développement.

Le Fonds koweitien de développement a financé également les troisième et quatrième parties du projet du réseau d’alimentation en eau potable de la ville de Nouakchott pour un montant de 10 milliards MRO.

Dans ce cadre, le gouvernement mauritanien a approuvé en 2012 la création d’une commission mixte de coopération bilatérale entre la République islamique de Mauritanie et l’Etat du Koweït. Cette commission a pour objectif la consolidation des cadres juridiques nécessaires à la promotion de la coopération dans tous les domaines et le suivi les accords, des conventions et des programmes signés entre les deux pays.

Par ailleurs, le Koweït abrite aujourd’hui une importante communauté mauritanienne, formée essentiellement d’élites culturelles, qui contribue avec brio dans les domaines de l’enseignement, des waghafs et autres.

Et dans le cadre des échanges de visite de haut niveau entre la Mauritanie et le Koweït, Son Altesse Cheikh Sabah Al Hamed Jaber Sabah, a effectué deux visites en Mauritanie (2010-2016) et a été reçu par Son excellence le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

L’émir de l’Etat du Koweït faisait notamment partie de dirigeants arabes qui avaient tenu de participer en personne au sommet arabe de Nouakchott en 2016.

L’Etat de Koweït est demeuré depuis sa création fidèle au principe de la solidarité arabe, fortement sensible aux préoccupations et aux problèmes des peuples de sa nation arabe et islamique, dispensant sa bienfaisance à tous.
Dernière modification : 22/04/2019 21:54:32