Nouakchott,  17/04/2019
Le ministère du pétrole, de l'énergie et des mines a organisé, mercredi matin à Nouakchott, en collaboration avec la société Shell un atelier d'échange visant à évaluer les besoins du secteurs du pétrole, de l'énergie et des mines en ce qui concerne le renforcement des capacités.

Ouvrant la rencontre, M. Tall Ousmane, secrétaire général du ministère du pétrole, de l'énergie et des mines a indiqué que les dernières découvertes de gaz au niveau de l'offshore et leur développement très proche dans le cadre du projet Grand Tortue Ahméyim ouvrent de nouvelles perspectives pour notre pays.

Il a ajouté que le département du pétrole, de l'énergie et des mines entend poursuivre la mise en oeuvre de la stratégie visant à maximiser la valeur tirée de ces ressources de manière à permettre une contribution efficace à la croissance économique de notre pays, conformément aux orientations du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Cette vision repose, a-t-il noté, sur une politique managériale transparente , axée sur la bonne gouvernance menée par le gouvernement, précisant que cette politique a permis d'atteindre " nos objectifs en attirant de grandes sociétés pétrolières ayant les capacités techniques et financières pour réaliser des projets énergétiques d'envergure".

Il a enfin souligné que c'est dans ce cadre que le département du pétrole, de l'énergie et des mines a signé en juin 2018 un protocole d'accord avec la société Shell portant sur l'évaluation conjointe des opportunités d'exploration, des options énergétiques domestiques et du renforcement des capacités, précisant que la rencontre a pour but de présenter une évaluation des besoins des secteurs du pétrole et de l'énergie en terme de renforcement des capacités.

Pour sa part, le directeur général de la société Shell, M. Turke Sengunel, a indiqué que sa société présente le bilan d'une étude dont elle a été chargée par le ministère au cours du mois de juin dernier, soulignant que cet atelier a pour but de renforcer les capacités dans les domaines de l'énergie, du pétrole et du gaz en vue de permettre à l'Etat de profiter des industries extractives, notamment dans le domaine de la formation et de l'amélioration des compétences.

La cérémonie d'ouverture de l'atelier s'est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de l'environnement et du développement durable, M. Mady Ould Taleb.

Dernière modification : 17/04/2019 15:25:49