Rosso,  14/04/2019
Les problèmes de la jeunesse constituent aujourd’hui une préoccupation de l’heure en raison de l’importance de cette frange de la population, de ses effectifs, de son dynamisme et de sa créativité ainsi que son pouvoir d’adaptation aux changements dans tous les domaines et notamment aux technologies de l’époque.

Conscients de cette réalité, les pouvoirs publics en Mauritanie ont très vite mis en place des politiques et programmes visant, dans l’ensemble, à assurer l’autonomisation des jeunes et à les impliquer davantage pour les amener à jouer le rôle qui est le leur dans l’œuvre de construction nationale.

Pour rapprocher l’administration de cette frange de nos citoyens et faire en sorte qu’elle participe et soit plus présente dans les sphères de prise de décision, un département chargé de la jeunesse a été créé, voué à mettre en œuvre les programmes et politiques qui lui sont destinés. A cela s’ajoutent le contact avec la jeunesse et son implication directe dans l’exécution de ces politiques et programmes visant justement à réaliser ses aspirations légitimes au progrès et au bien- être.

La jeunesse du Trarza a bénéficié, au cours des dix dernières années, d’un intérêt particulier lui ayant permis de stimuler le développement économique, social et culturel du pays. Cette jeunesse, qui a su appréhender les exigences de notre époque aux plans local et national, a contribué à promouvoir les aptitudes intellectuelles et sportives des jeunes.

Pour jeter la lumière sur la réalité et les perspectives de la jeunesse de la wilaya du Trarza, l’AMI a rencontré le délégué régional du ministère de la jeunesse et des sports dans la wilaya du Trarza, M. Mohamedou Guiah Ould Mohamed Lemine, qui a précisé que le département a connu un progrès sensible à travers la réalisation de nombreuses infrastructures importantes et en organisant plusieurs activités de jeunesse et de sport ayant permis d’engranger des résultats honorables aux plans local et international.

Il a ajouté que la wilaya dispose d’une délégation régionale dont dépend 6 coordinations de moughataa pour le sport et 7 ligues régionales, qui participent à toutes les compétitions nationales et entreprennent des activités sportives au plan local en plus de près de 80 associations et clubs de jeunes qui œuvrent, de concert avec la coordination, à développer les aptitudes des jeunes et partant renforcer le rôle qu’ils jouent dans les domaines intellectuel et culturel.

Le délégué régional a noté, qu’en application d’instructions du ministère, des séminaires et ateliers de formation ont été organisés au profit des jeunes en plus d’infrastructures servant pour les diverses activités sportives et culturelles : stades, maisons de jeunes, centres de contacts dans la ville de Rosso et ailleurs.

Le département, poursuit-il, opère de concert avec ses partenaires (Union Européenne, PNUD, Organisation Internationale pour la Migration (OIM), Bureau International du travail (BIT) à dynamiser l’action en direction des jeunes pour les impliquer dans l’œuvre d’édification nationale.

Il a indiqué que les jeunes de la wilaya ont bénéficié de plusieurs formations au cours de périodes écoulées et profitent actuellement d’autres. Ainsi 120 jeunes poursuivent leur formation dans la pêche artisanale, la construction et les routes alors que 120 autres auront à bénéficier de formations similaires sur un appui du BIT.

Le délégué régional de la jeunesse a apprécié les actions entreprises par les clubs et les associations de jeunes dans le domaine de l’hygiène et de la propreté pour nettoyer la ville de Rosso y dégager les eaux usées ou de pluie pendant l’hivernage.

Il a loué la participation remarquable de certains jeunes de la wilaya dans des rencontres internationales et régionales notamment dans le domaine de la direction et de la gestion des conflits et en matière de développement humain, notant à cet égard la coopération franche des autorités administratives, municipales et sécuritaires avec la jeunesse du Trarza.
Dernière modification : 14/04/2019 16:10:02