Nouakchott,  11/04/2019
Les travaux du forum national sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), organisé par le ministère du commerce, de l’industrie et du tourisme, en collaboration avec la Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) ont été clôturés jeudi à Nouakchott.

Le conseiller technique du ministre du commerce, de l’industrie et du tourisme, chargé du commerce, M. Mohamed Ould Hanine, a souligné que la Mauritanie a planché, depuis la signature de l’accord d’établissement créant la zone de libre- échange continentale africaine à Kigali le 21 mars 2018 sur le suivi des phases de l’accord s’en tenant à ce processus continental adopté par les Chefs d’Etat et de gouvernement.

Il a ajouté que les pouvoirs publics ont, dans ce cadre envoyé une mission pour connaitre les problèmes qui sont de nature à entraver cet important accord, espérant œuvrer de manière participative et bénéfique avec tous les pays africains afin de faire réussir la Zone de libre-échange continentale africaine.

Pour sa part, le représentant de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique, Dr Souleymane Abdallah, a indiqué que l’Afrique est en passe de devenir un laboratoire du monde numérique. Le digital est en train de changer le visage de notre continent, porté par une jeunesse inventive, créative et audacieuse. Ce saut numérique est le fruit de jeunes startups actives dans le domaine des finances, des télécoms, de l’industrie, et de l’agroalimentaire pour ne citer que ces domaines. C’est dire la nécessité de connecter les marchés africains de manière pérenne, ce que la ZLECA doit promouvoir.

Aussi la collaboration dit-il, entre la CEA et la Mauritanie est-elle multiforme et porte sur les mécanismes innovants de financement pour renforcer les secteurs clés que sont l’énergie et les mines en plus du recours aux TICs pour alléger les procédures administratives et améliorer le classement ‘’Doing Business’’ du pays, avant d’appeler le secteur privé à jouer le rôle qui est le sien en vue de tirer le meilleur parti de cette Zone de libre-échange continentale africaine.

La cérémonie de clôture s’est déroulée en présence de plusieurs cadres du ministère du commerce, de l’industrie et du tourisme.
Dernière modification : 11/04/2019 19:01:46