Nouakchott,  01/04/2019
L’unité de formation d’Afernane au km 28 au sud de la capitale Nouakchott a abrité lundi la cérémonie de sortie et d’intégration de de trois promotions composées de 100 pêcheurs artisans et l’inauguration d’un restaurant pour les élèves stagiaires en plus de deux ateliers de mécanique et de pêche financées par le projet régional de pêche en Afrique de l’Ouest (PRPAO) relevant de la Banque Mondiale.

La sortie et l’intégration de ces promotions intervient suite à la décision de mauritanisation de la main d’œuvre de la pêche artisanale et côtière adoptée par le département des pêches et de l’économie maritime dans le cadre de la stratégie nationale des pêches 2015 – 2019 et de la stratégie nationale de lutte contre le chômage.

Les premières promotions ont suivi une formation de base théorique et pratique pendant trois mois au sein des unités de formation à Blawakh, Nouakchott et Afernane relevant du centre de formation et de perfectionnement aux métiers de pêche (CFPMP) de l’académie navale.

Le conseiller technique du ministre des pêches, M. Mohamed Salem Ould Louly, a félicité à cette occasion, les jeunes sortants pour leur décision de s’orienter vers le secteur prometteur des pêches et pour mieux se positionner dans le secteur des pêches objet d'efforts consentis pour prendre l’initiative en matière d’exploitation de nos ressources halieutiques.

Le conseiller a loué l’approche adoptée par l’académie navale caractérisée par l’efficacité et le professionnalisme, ce qui a permis au secteur de franchir des pas importants sur la voie de la mauritanisation de l’emploi.

Il a ajouté que la dernière décennie a été marquée par des réalisations majeures ayant contribué à l’amélioration de tous les indicateurs du secteur des pêches, au débarquement des captures, à l’augmentation de la valeur ajoutée et à la création d’opportunités d’emplois.

A son tour, Colonel médecin Mohamed Lemine Ould Zamel, commandant de l’académie navale a souligné la nécessité de créer une cellule commune entre l’académie navale, le ministère des pêches et de l’économie maritime et la fédération nationale de pêche pour suivre les sortants pendant les périodes d’attente et d’intégration définitive.

L’académie, poursuit-il, va renforcer le niveau de formation appelant les sortants à œuvrer pour acquérir l’expérience et l’expertise nécessaires pour exercer leur métier, notant que les écoles de l’académie sont à leur disposition pour leur permettre de développer leurs expertises de manière constante.

La cérémonie, qui a été marquée par la distribution de cartes professionnelles et la répartition des sortants entre différents acteurs du secteur en plus de la visite d’ateliers de mécanique et du restaurant des élèves stagiaires, s’est déroulée en présence plusieurs responsables centraux et régionaux du ministère et de la coordinatrice du projet régional de pêche en Afrique de l’Ouest en Mauritanie.
Dernière modification : 01/04/2019 22:02:07