Nouakchott,  21/03/2019
Les travaux du 6eme congrès scientifique sur le rejet du discours de la haine et de l’extrémisme, organisé sous le haut patronage du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, et placé sur le thème :"La ouma islamique face aux courants d'extrémisme et au discours de la haine", ont été clôturés, jeudi à Nouakchott.

Le congrès avait permis d’examiner un certain nombre de sujets, l'unité de la ouma islamique face à l'extrémisme, l'Islam et les valeurs de tolérance, les institutions islamiques et leur rôle dans la préservation de la société contre l'extrémisme et le discours de la haine et les répercussions négatives de ces derniers su la société.

Au terme de leurs travaux, les participants ont adopté un certain nombre de recommandations appelant au renforcement de l’unité de la Oumma et de sa cohésion, à la mise sur pied d’une stratégie inclusive en matière de lutte contre toutes les formes d’extrémismes et l’ancrage de la vraie image de l’Islam, islam fondé sur le centrisme et la modération, le rejet de la haine et l’immunisation des jeunes contre les idéologies restaurées sur des concepts destructeurs.

Clôturant le congrès, le ministre des affaires islamiques et de l’enseignement Originel, M. Ahmed Ould Ehel Daoud, a salué le niveau élevé des contributions scientifiques apportées par les érudits et chercheurs prenant part au congrès, notant que celles-ci constituent dans son ensemble une approche exhaustive de lutte contre et l’extrémisme basé sur la réflexion et le dialogue, le redressement des faux concepts et la vulgarisation de la culture islamique clairvoyante établit sur la tolérance et l’amitié.

‘’Vos conclusions et vos recommandations apportent des solutions constructives, un rajout qualitatif au plan de la connaissance et du savoir et une contribution remarquable en matière de lutte contre l’extrémisme’’, a conclu le ministre.

Pour sa part, le secrétaire général du secrétaire général du ministère saoudien des affaires islamiques, de la prédication et de la vulgarisation, Dr. Abdallah Ben Mohamed Essamel, a passé en revue les présentations scientifiques et intellectuelles suivies par les participants pendant les deux derniers jours et salué le rôle important des pouvoirs publics dans le succès de ce congrès scientifique exceptionnel.

La cérémonie de clôture s’est déroulée en présence des ministres de la justice et de l’intérieur et de la décentralisation, MM. Dia Malal et Ahmedou Ould Abdalla.
Dernière modification : 21/03/2019 19:05:12