Nouakchott,  15/03/2019
La Mauritanie a dénoncé avec la plus grande vigueur l’attaque terroriste barbare qui a visé deux mosquées dans la ville de Christchurch en Nouvelle Zélande et qui a causé des dizaines de victimes entre tuées et blessées parmi les fidèles en train de prier.

Dans un communiqué rendu public vendredi par le ministère des affaires étrangères et de la coopération dont une copie est parvenue à l’AMI, celui-ci qualifie l’attaque de barbare et démontre fait-il remarquer, à nouveau combien est grand le danger qui menace le monde dans la sécurité et la paix dont il jouit ainsi que dans ses valeurs suite au discours de la haine et de la discrimination qu’alimentent les préjugés racistes et la propagande extrémiste.

Voici le texte intégral de ce communiqué :

« La République Islamique de Mauritanie dénonce avec la plus grande vigueur l’attaque terroriste barbare qui a visé deux mosquées dans la ville de Christchurch en Nouvelle Zélande et qui a causé des dizaines de victimes entre tuées et blessées parmi les fidèles en train de prier.

Cette attaque barbare démontre, à nouveau, combien est grand le danger qui menace le monde dans la sécurité et la paix dont il jouit ainsi que dans ses valeurs suite au discours de la haine et de la discrimination qu’alimentent les préjugés racistes et la propagande extrémiste.

Nous, en République Islamique de Mauritanie, en présentant nos sincères condoléances aux familles des victimes et aux peuple et gouvernement néozélandais, implorons Allah d’accueillir les disparus en son saint Paradis et d’assurer un prompt rétablissement aux blessés et réaffirmons la nécessité, pour le monde, de se lever comme un seul homme contre le discours de la haine et du racisme et de défendre la paix et la sécurité internationales pour préserver les valeurs humaines à la base de la coexistence pacifique des peuples et conditionnant l’avenir de la civilisation humaine ».
Dernière modification : 16/03/2019 11:19:22