Nouakchott,  13/03/2019
l’Examen de la vision stratégique de la Société de Transport Public (STP) à l’horizon 2023 est l’objet d’un atelier, organisé par le ministre de l’équipement et des transports avec le concours de la Banque Mondiale (BM), dont les travaux ont débuté, mercredi à Nouakchott.

La rencontre, d’une durée de deux jours, a pour objectifs de réviser les textes régissant le transport public afin d’adopter un plan d’orientation sur la base duquel il sera procédé au développement et à la modernisation du transport urbain dans la ville de Nouakchott et la discussion du programme-contrat liant l’Etat et la STP.

Des exposés détaillant les plus importantes difficultés du secteur et les voies et moyens de l’organiser davantage sont inscrits sur l’agenda de la rencontre.

Ouvrant l’atelier, la ministre de l’équipement et des transports, Mme Amal Mint Maouloud, a précisé que le secteur des transports a connu ces dix dernières années des réformes ciblant les vraies préoccupations du citoyen, dont la création en 2010 d’une société nationale de transport public , d’une autorité de régulation du transport en 2011, la révision des textes juridiques et l’adoption d’une loi d’orientation servant de référence essentielle du secteur.

Elle a ajouté que le programme de l’atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, traduites dans les faits par le gouvernement du Premier ministre, Mohamed Salem Ould Béchir.

La ministre a enfin rappelé le rôle pionnier du secteur dans le soutien à l’économie nationale, surtout par l’emploi et la garantie d’une vie décente à des milliers d’habitants, issus des milieux à faible et moyen revenu.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des ministres de l’économie et des finances et de l’habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire et du représentant de la BM en Mauritanie.
Dernière modification : 13/03/2019 18:44:26