Nouadhibou,  11/03/2019
Le ministre des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel, M. Mohamed M. Ahmed Ould Ehel Daoud, a supervisé, lundi à Nouadhibou, le lancement sur toute l’étendue du territoire national de l’opération d’enregistrement des pèlerins pour le Haj de l’année 2019.

A cette occasion, le ministre a indiqué que l’opération, pour laquelle la ville de Nouadhibou a été choisie pour son lancement cette année, se déroule avec grande diligence comme cela avait été le cas lors de mowsims précédents du Hadj , insistant sur le fait que chaque pèlerin doit se considérer comme étant l’ambassadeur de son pays et se comporter en conséquence.

Le ministre a également souligné que la saison du pèlerinage cette année se distingue par plusieurs améliorations dont la mise de l'accent sur une meilleure sensibilisation des pèlerins et l'encadrement de proximité grâce à l'affectation par le ministère d'un conseiller pour chaque centaine de pèlerins.

Le ministre a annoncé que le montant qui était remboursé aux pèlerins les années précédentes n’existe pas cette année et que les montants reçus des pèlerins se limiteront aux sommes qui seront reversées aux prestataires de services.

Il convient d’indiquer que des opérations similaires d’enregistrement ont démarré ce matin au niveau des différentes wilayas de l’intérieur sous la supervision des autorités administratives.

La cérémonie de lancement s'est déroulée en présence du wali de Dakhlet-Nouadhibou, M. Mohamed Ould Ahmed Salem Ould Mohamed Rare.
Dernière modification : 11/03/2019 20:36:27