Nouakchott,  07/03/2019
La visite effectuée par le Directeur général de la garde civile espagnole Félix Vicente Azon Vilas jeudi en Mauritanie a été couronnée par la reconduction de l’accord de coopération entre la Gendarmerie nationale et la Garde civile espagnole.

L’accord a été signé coté mauritanien par le Chef d’état-major de la Gendarmerie nationale, le Général de Division Soultane Ould Mohamed Essouad et côté espagnol, par le Directeur général de la Garde civile espagnole.

Cet accord porte sur le développement des relations de coopération sécuritaire paraphé en 2006 entre la Gendarmerie nationale et la Garde civile espagnole, notamment en ce qui concerne la coordination des efforts, l’échange d’informations et d’expertises, ainsi que la formation dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, le crime organisé, la migration illégale et toutes les formes de trafic illicite.

Cette visite, qui entre dans le cadre des relations de coopération existant entre les deux corps, a été marquée par une série de rencontres au siège de l’état-major de la Gendarmerie nationale qui ont permis de passer en revue les progrès enregistrés par ce corps durant les dix dernières années lui permettant de jouer avec efficacité le rôle qui lui est dévolu.

Au cours de la rencontre qui a réuni les deux délégations, la Gendarmerie nationale a présenté un exposé détaillé sur le Groupement d’intervention de la Gendarmerie nationale (GARSI).

La délégation espagnole a visité le centre d’entrainement de la Gendarmerie nationale à Sebkha où elle a pu constater le haut de préparation et d’opérationnalité du GARSI.

En outre, la délégation a visité la brigade canine et la salle de coordination et de surveillance numérique.

Ces différentes rencontres au niveau de l’état-major de la Gendarmerie nationale se sont déroulées en présence du Chef d’état-major adjoint et de plusieurs chefs de bureaux et de responsables de directions au niveau de l’état-major.

Dernière modification : 07/03/2019 22:28:58