Nouakchott,  02/03/2019
Le Parti de l’Union Pour la République (UPR) a lancé samedi au Palais des Congrès à Nouakchott les travaux de son 2ème Congrès ordinaire sous la présidence du patron de ce parti, Me Sidi Mohamed Ould Maham.

Le président du parti a présenté au cours cette rencontre, sa démission et la démission des instances du parti qui étaient en place avant de remettre la présidence au bureau d’âge.

Les congressistes ont adopté deux résolutions dont la première a trait à l’adoption et au soutien de la candidature de M. Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed, ministre de la défense nationale au prochaines présidentielles.

La seconde, porte quant à elle, sur l’élection d’un comité provisoire en charge de l’administration des affaires du parti en attendant la tenue du prochain congrès, présidé par M. Seyidna Ali Ould Mohamed Khouna, ministre de la fonction publique, du travail, de l’emploi et de la modernisation de l’administration.

Le parti a également élu M. Mohamed Ould Abdel Vettah, ministre du pétrole, de l’énergie et des mines à la tête du secrétariat général au cours de cette période transitoire.

Me Sidi Mohamed Ould Maham a dans un mot pour la circonstance, remercié toutes les instances dirigeantes du parti et tous ses précédents présidents à commencer par le frère fondateur Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République, louant au passage les réalisations accomplies sur le terrain, celles accumulées, les orientations et l’accompagnement qu’il a su faire.

Il a remercié les membres du bureau exécutif qui ont à leur tour, accompagné le processus de mise en place du parti et son parcours pour les grands services rendus dans ce domaine, mais aussi les membres du conseil national, toutes les fédérations, les sections les présidents des instances de base, les cadres du parti, ses notables, les jeunes et les femmes et tous ses élus aux municipales et aux législatives ainsi qu'aux conseils régionaux pour leur action permettant l’atteinte de ses objectifs et de ses programmes.

Le président du parti a poursuivi en disant que la conjoncture actuelle dans le pays constitue une opportunité pour la réflexion et pour la revue des acquis de la dernière décennie, notant que ce qui a été réalisé n’a pu l’être par tous les régimes qui se sont succédé ces cinquante dernières années.

Il a ajouté que le Congrès représente une occasion pour apprécier, appuyer et louer la sage et efficace direction de Son excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, qui est à l’origine de cette vision pour ce projet,qui a dirigé ces transformations et cette alternance à la tête du pays pour le diriger vers des rivages sûrs aux plans sécuritaire, politique et économique.

Les manifestations marquant le démarrage des travaux du Congrès de l’UPR se sont déroulées en présence du Premier ministre, M. Mohamed Salem Ould Béchir, des membres du gouvernement, des représentants de l’UPR au niveau de l’Assemblée nationale, des délégués du parti au Congrès, des dirigeants des autres formations politiques nationales et un certain nombre d’invités.

Par ailleurs plusieurs délégations du Sénégal, du Niger, du Tchad, du Burkina Faso, de l’Algérie, du Maroc de Palestine et de Chine étaient également présentes au lancement des travaux.
Dernière modification : 02/03/2019 20:11:33