Nouakchott,  26/02/2019
’’Extension de la couverture sociale et médicale-innover pour atteindre les groupes difficiles à couvrir’’, tel le thème d’un séminaire technique, organisé conjointement par les caisses nationales de la sécurité sociale (CNSS) et d’assurance maladie (CNAM) et l’association internationale de sécurité sociale (AISS) dont les travaux ont débuté mardi à Nouakchott.

Le séminaire auquel participent des experts des pays du Maghreb, d’Afrique et de l’AISS sera l’occasion d’échanger les expériences et de présenter une vision sur les moyens les plus efficaces pour accéder aux différents services de la sécurité sociale et de l’assurance maladie.

Supervisant l’évènement, le secrétaire général du ministère de la fonction publique du travail, de l’emploi et de la modernisation de l’administration, M. Ahmed Ould Mohamed Mahmoud Ould Deh, a précisé que le séminaire revêt une importance capitale et se tient dans un contexte particulier marqué par la prise en compte par les organisateurs des difficultés pour des catégories des citoyens opérant le secteur informel et les professions libérales d’accéder aux services de la CNSS et de la CNAM.

Il a ajouté que l’extension de la couverture sociale et médicale s’inscrit dans le cadre des programmes de développement visant à rehausser le niveau de vie des citoyens et de les protéger contre les risques, en applications des directives du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, appelant à résoudre le problème de l’extension de la couverture sociale aux couches déshéritées.

Le secrétaire général du ministère de la fonction publique du travail, de l’emploi et de la modernisation de l’administration a enfin précisé que les conclusions et recommandations du séminaire auront une incidence positive sur l’élaboration et l’exécution de notre éventuelle stratégie tendant à parvenir à la couverture sociale universelle.

Pour sa part, le directeur général de la CNSS, M. Sidi Ethmane Ould Mohamed El Mamoune, a précisé que l’insertion du secteur informel constitue une épineuse question soulevée et un objectif universel soutenu par les nations unies et les organisations internationales spécialisées et tous les pays du monde et y voient un moyen de développement humain et de réalisation de la prospérité.

Quant au directeur général de la caisse algérienne de sécurité sociale et directeur du bureau de liaison de l’AISS en Afrique du nord, Hadam Tijani Hacen, il s’est dit heureux pour la tenue en Mauritanie de ce séminaire qui regroupe un nombre important d’experts du Maghreb, de l’Afrique de l’AISS.

Il a également loué le rôle que joue la Mauritanie, par le bais de ses institutions intervenant dans le domaine, dans le but d’améliorer les conditions sociales des travailleurs dans le secteur informel.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des secrétaires généraux des ministères de la santé et des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, du directeur de la CNAM et le coordonnateur de l’Association internationale de sécurité sociale pour l’Afrique, l’Asie et l’océan pacifique.
Dernière modification : 26/02/2019 21:37:28