Nouakchott,  12/02/2019
Les travaux d'un atelier sur la gouvernance équitable de la migration de la main d'oeuvre, organisé sous le thème de: " Vers un nouveau modèle des relations professionnelles et de mobilité pour l'emploi en Mauritanie" ont débuté mardi à Nouakchott.

Organisé par le ministère de la fonction publique, du travail, de l'emploi et de la modernisation de l'administration en collaboration avec le bureau de l'organisation international du travail à Alger, la rencontre qui dure trois jours comporte des exposés présentés par des experts sur des thèmes comme: "le contexte mondial et régional de la migration de la main d'oeuvre", "pour une migration sécurisée et organisée", "les statistiques de la migration de et vers la Mauritanie". Dans un mot prononcé pour la circonstance, le secrétaire général de la fonction publique, du travail, de l'emploi et de la modernisation de l'administration , M. Ahmed Ould Mohamed Mahmoud Ould Deih, a indiqué que l'atelier constitue le lancement du projet "appui à la migration équitable de la main d'oeuvre dans les pays du Maghreb arabe qui est exécuté par le bureau international du travail (BIT) en collaboration avec le département de la fonction publique, du travail, de l'emploi et de la modernisation de l'administration, sur financement de l'Agence de coopération italienne pour le développement en Afrique du nord.

Il a ajouté que le projet s'inscrit dans le cadre des orientation du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz visant à contribuer au renforcement des compétences des différents acteurs dans les pays ciblés, à assurer une bonne gestion de la migration du travail au niveau national et à développer la coopération régionale en la matière.

Le secrétaire général a précisé que son département a toujours oeuvré de façon continue pour le respect des critères juridiques de la migration à travers les axes constants des réformes qu'il mène.

Il a appelé les participants à tirer le maximum de profits de l'atelier avant de remercier le Bureau International du Travail pour son accompagnement à l'action du département et l'Agence de coopération italienne pour le développement pour son financement à ce projet.

De son côté, la représentante du Bureau International du Travail a remercié la Mauritanie pour avoir ratifié toutes les conventions internationales relatives au travail en général et au renforcement de l'exercice de la fonction équitable et à l'interdiction du travail forcé et du trafic des êtres humains.

La cérémonie d'ouverture s'est déroulée en présence des secrétaires généraux des ministères de l'intérieur et de la décentralisation, M. Mohamed Ould Soueidate et des affaires sociales, de l'enfance et de la famille, M. Ahmed Mahmoud Ould Ahmed Ould Sidi Yahya.
Dernière modification : 12/02/2019 16:32:18